Vendredi, 2e partie — HA HO HÉ, HERTHA BSC!

Hey hey,

Avant de commencer… J’ai examiné les stats du blog, et j’ai remarqué que très peu de gens cliquent sur les photos.

Les photos que vous voyez dans chaque mise à jour sont des miniatures! En cliquant dessus, vous obtenez une version plus grosse — parfaite occasion pour examiner des détails! Profitez-en! Retournez voir des pages précédentes! Prague, Croatie, come onnnnn!!!

Et quand je dis CLIQUEZ-MOI!, ben cliquez-moi, please? Ce sont des liens YouTube, et je me donne la peine de tout uploader ça, alors jetez-y donc un coup d’oeil, je pense honnêtement qu’ils en valent tous la peine. OK? OK. Et si vous trouvez ça bon, ben partagez le lien avec vos amis! Je reviens bientôt, mais ce blog va rester!

Voici donc la rétrospective du match de vendredi soir!

———

Hey hey,

Après donc avoir frôlé la mort le matin, quelle meilleure façon de maintenir l’adrénaline que d’aller voir un match de soccer?

Après une sieste et une douche, ce fut ligne U4, puis U2, direction Olympia-Stadion. Dans le métro, c’est moins bruyant et chantant que les fois précédentes. Probablement la chaleur qui fait son effet — on frôle encore les 30 degrés, même s’il est maintenant 19 h…

Terminus! On débarque, passe devant le U-Bahn Museum (que j’avais déjà visité en 2009 — sans joke!), et ensuite vers le stade même.

Puisque je vous le dis!

Quelques minutes de marche…

Sous un autre viaduc, je me retourne.

Ça avance…

...

Déjà en masse de monde aux kiosques à bouffe/bière sur la droite.

Ah-hah!

C'est ici qu'ils ont mon billet. Le temps manquait pour me le faire envoyer par la poste.

Je montre mon passeport, et bingo.

YAY!

Hello, old friend. Comme on se retrouve!

Un autre stade à côté. Et malheureusement, c'est du hockey sur gazon! BOOOOOOO!!!

Le contrôle de sécurité. La routine, d’autant plus que cette fois-ci j’avais pas de bouteille d’eau à cacher. J’aurais peut-être dû en apporter une, parce qu’il fait chaud en tab… et j’ai vu les prix d’une bouteille de 500 ml de Coke. 4 euros. Fuck that.

Message au gars de gauche : WHAT THE FUCK?!??

OK, YOUTUBE TIME! Un petit tour d’horizon : CLIQUEZ-MOI!

Les gens arrivaient aussi de l'autre côté.

Un championnat d'athlétisme quelconque qui aura lieu le 11 septembre. Quelque chose me dit qu'on en parlera pas beaucoup en Amérique du Nord! (OH MY GOD 9/11 NEVER FORGET!). Ma TV va rester bien fermée ce jour-là, croyez-moi.

Ma place (section O2) est droit devant, mais je décide de faire le tour du stade, chose que je n'avais encore jamais faite.

Tous les sacrifices pour vous, chers lecteurs!

Nice.

Le Stade olympique de Berlin est, pour résumer, un vrai bijou. Riche en histoire aussi (site, entre autres, des Olympiques de 1936 et des finales de la Coupe du Monde de 1974 et 2006 — le match de l’incident Zidane)… D’ailleurs, autour de 1998, on avait considéré le démolir — vu son héritage pré-guerre 39-45 — et en reconstruire un tout neuf, ou même le laisser à l’abandon comme le Colisée de Rome. On l’a plutôt renové pour la Coupe du Monde de 2006.

C’est un stade de catégorie Élite de la UEFA (organisme qui gère le soccer européen). Il y en a une trentaine dans toute l’Europe. 74 244 places assises. Pour le nombre de places totales (assises et debout), seul le stade de Dortmund a une plus grande capacité en Allemagne (80 700), mais seulement 65 700 places assises. Plus d’infos ici.

C’est aussi le domicile du Hertha BSC. HA HO HÉ! (BSC veut dire Berliner Sport Club, au cas où vous seriez curieux.)

Zoom time, pour voir la Ostkurve, le domicile des Ultras (les vrais fans) du Hertha.

Je poursuis ma tournée.

Des statues qui datent de la construction originale (1934-36). Il y en a plusieurs tout autour du stade -- l'architecture nazie est encore visible.

Ah, Stuttgart a aussi sa section d'articles promotionnels... BOOOOOOOOOO!!!

OK, finie la balade, je retourne vers ma section.

Remarquez l'architecture... et aussi les porte-flambeaux sur les colonnes!

Section O2, 11e rangée, siège 1 (sur le bord de l’allée). That’s me!

J'ai une assez bonne vue sur les Ultras, mais je m'inquiète pour l'éclairage lorsque la nuit sera tombée -- le terrain sera bien éclairé, mais les estrades? Moins sûr...

Vue partielle du toit.

Le réchauffement d'avant-match se poursuit. Action shot!

Ahhh, les Ultras se réchauffent aussi!

Vue d'ensemble.

Les Ultras en action! CLIQUEZ-MOI!

Quant à moi, ben j’ai un partisan de Stuttgart à côté de moi, accompagné de sa femme.

Il ressemble à The Thing, des Fantastic Four!

Vous savez pas c’est qui? Lisez et apprenez!

Yes.

Les Ultras sont en verve… CLIQUEZ-MOI!

C'est le temps de brandir les foulards!

Ah-hah! L’intro des joueurs! CLIQUEZ-MOI!

Le match est commencé. Action shot!

Les deux équipes ont quelques chances, mais le Hertha domine quelque peu en première demie.

Quelques secondes de jeu… Celui-ci pourrait bien être supprimé par YouTube (copyright). Tout ce qui entoure le jeu même (spectateurs, etc.) est OK, mais il est interdit de filmer des séquences de jeu. Si le vidéo est enlevé, je le mettrai ailleurs. En attendant, CLIQUEZ-MOI!

L'arbitre dit à un gars de Stuttgart de se calmer. Hertha est en bleu foncé (rayé bleu et blanc pour les matchs à l'extérieur).

La première demie prend fin. Toujours 0-0. Je me lève et m’étire un peu les jambes durant l’entracte. Toute la première demie, The Thing encourage Stuttgart et commente les points techniques à sa femme. Ça me fait pratiquer mon allemand, donc je tends l’oreille et essaie de ne pas être agacé par son hérésie. C’est pas facile!

Et ça recommence.

Rempli aux 2/3. Ça ne paraît pas, car les sièges vides sont surtout dans les niveaux supérieurs.

Coup de pied de coin du Hertha, suivi d’un bel arrêt du gardien! (Celui-là aussi pourrait sauter…). CLIQUEZ-MOI!

Les Ultras maintiennent l'intensité!

Ahhhh! Stuttgart touche la barre horizontale!!!

Quelques minutes plus tard, à seulement quatre minutes de la fin du temps réglementaire, RAFFAEL MARQUE! WOOOOOOOOO!!!! 1-0 Hertha!!!

FUCK YES!

Les dernières secondes du match (un autre vidéo en danger)! CLIQUEZ-MOI! Je me déplace vers 0:15 pour laisser passer The Thing, qui est parti sans demander son reste. Hahaha, c’est ça, sacre le camp de mon stade, vieux con!

Après la fin du match, les joueurs font le tour du stade pour saluer leurs partisans. Comme au FC Union!

Fidèles à la tradition, les joueurs vont voir les Ultras en dernier, qui leur poussent une toune! Surveillez bien à 1:40 et à 2:45!

CLIQUEZ-MOI!

Et les gens quittent dans la nuit.

Le métro était naturellement ben plein sur le retour, et les chants abondaient. J’ai malheureusement pas pu filmer (trop de monde — j’avais les bras plaqués contre le corps tout le long du trajet). Un des chants qui a retenu mon attention :

« STUTTGARTER, ARSCHLÖCHER! »

(Stuttgartois (?), trous de cul!)

Il devait sûrement y avoir bien pire, mais lui au moins je l’ai compris!

Alors voilà, telle fut ma soirée! Demain, pas sûr encore. Le retour approche à grand pas, et on dirait que j’ai moins le goût d’aller visiter. Ça devrait être faisable pour demain, n’ayez crainte.

Beuh-bye!

P.S. : Vous voulez en voir plus? Ben j’ai des liens vers nos matchs précédents, bande de chanceux!

Hertha-Wolfsburg, septembre 2007 (bonus : Promenade en Trabant)

Hertha-Bayern, février 2009 (quelques liens ne fonctionneront peut-être pas. Et si vous ne lisez pas cette mise à jour pour quelque raison que ce soit, ben… you suck. You just suck.)

Hertha-Bochum, mai 2009 (une autre pas pire, avec un voyage en Espagne tout de suite après — allez voir à partir du 19 mai)

À bien y penser, si vous ne jetez pas au moins un coup d’oeil à tout ça (surtout la partie en Espagne, holy shit)… au risque de me répéter, you suck. Et je reste poli.

Beuh-bye!

 

7 réflexions sur “Vendredi, 2e partie — HA HO HÉ, HERTHA BSC!

  1. J’ai peu de choses à dire, sauf que j’apprécie bien les photos postées sur ce blogue. Keep it up. Mais me je demande vraiment comment tu trouves le temps de mettre tout cela en ligne !

    J'aime

  2. Stef : Désolé, j’ai mal canalisé ma passion du foot 😉

    Michel : Merci! Le secret, c’est ma discipline de fer! 😀
    Blague à part, ça me prend environ une heure par mise à jour, sauf pour des marathons comme hier et avant-hier (environ 2 h). Dans ces cas-là, j’envoie/organise les photos le matin et j’ajoute le texte à mon retour le soir. Tous les moyens sont bons pour satisfaire nos lecteurs, comme tu sais sûrement!

    J'aime

  3. Je crois que les Canadiens aurait besoin d’un fan comme toi dans les
    gradins: je me demande si Pierre Boisvin t’offrirait un billet de saison gratuit

    J'aime

  4. Ping : Berlin : HA HO HÉ! HERTHA BSC! | Allemagne/Germany, etc. 2011 + 2012

  5. Ping : Berlin, jour/Day 5: HA HO HÉ, HERTHA BSC! | Allemagne/Germany, etc. 2011 + 2012 + 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s