À la bouffe!

Hey hey,

Après mes péripéties de vendredi, samedi s’annonçait plus pénard. J’avais rendez-vous avec Beate, ma partenaire de conversation français-allemand, qui, en plus d’être gentille comme ça se peut pas (c’est pratiquement grâce à elle que j’ai pu aller à Prague à un prix raisonnable) parle un français absolument incroyable.

Je réalise que je n’ai pas encore eu l’occasion d’aller dans un restaurant typiquement berlinois, avec des spécialités locales. J’avoue que la cuisine allemande n’est pas forcément mon premier amour (je préfère l’Espagne et l’Italie), donc ça n’a jamais été une priorité. Mais vu que je suis sur une séquence d’essais gastronomiques (p. ex., je déteste la bière et j’en ai pris une à Prague — et j’ai bien aimé!), ça me semblait logique de rester sur cette séquence. Nous allons donc à la Alt-Berliner Kneipe, près de la station Friedrichstrasse.

Voilà!

Des saucisses « Knacker » (légèrement épicées) sur de la choucroute (très bonne, pas trop acide), et du pain beurré, avec un peu de sauce épicée en plus. Pour compléter, une Berliner Weisse (un cocktail à base de bière, en gros). Le tout était dé-li-cieux!

Pour revenir sur la Berliner Weisse, on peut l’avoir en rouge (jus à la framboise ajouté) ou vert (gaillet odorant ajouté — anyway, en allemand c’est Waldmeister et en anglais c’est Woodruff). J’ai pas eu à y penser longtemps.

L'assiette à Beate. Des patates et des oignons, sur une... tête fromagée? Je me souviens plus du nom... Anyway, ce sont des morceaux de viande dans une gelée.

J’avais déjà essayé ça (viande dans de la gélatine) en 2007, et j’avais failli être malade. Cette fois-ci, pas trop mal.

Bien rassasiés, nous nous dirigeons vers le musée de la photographie, avec la collection permanente sur Helmut Newton. J’y étais déjà allé en 2007, mais pourquoi pas y retourner? J’étais aussi allé visiter sa tombe, dans le cimetière de Schöneberg — juste à côté de la tombe de Marlène Dietrich!

Nous y voilà.

Les photos étaient là aussi interdites, mais j'ai pu prendre ça. Une nouveauté depuis ma dernière visite -- une reproduction de son appartement de Monaco.

Une des photos qui est sorti du lot, à notre avis. Désolé pour les reflets!

Il est maintenant 17 h. La visite terminée, nous nous disons au revoir, car c’est la dernière fois que nous nous voyons d’ici mon départ. Ça me déprime toujours de dire au revoir à des amis que je ne reverrai pas avant un certain temps… Mais je reviendrai, oh yes!

La soirée fut plutôt tranquille. Le lendemain (donc dimanche), Sam et Cynthia m’avaient invité chez eux pour bruncher.

Une bière bavaroise plutôt sucrée.

Et une tchèque plutôt amère.

J'ai choisi la bavaroise... et je l'ai finie! HOLY SHIT!

Nous avons enchaîné avec un vin rouge mousseux, oui oui! C'était très bon!

Le plat principal. Poulet au miel-gingembre-sauce soya, sur du riz, avec des fèves et du maïs. DÉ-LI-CIEUX!

Sam et Cynthia ont cuisiné ensemble, et le résultat est splendide.

J’ai rien contre la bouffe de resto, et même que je suis plutôt bien tombé pendant tout le mois ici et ailleurs, mais de temps en temps c’est vraiment le fun d’avoir de la bouffe vraiment « cuisinée maison ».

Whooooooa. Le dessert. Mousse au chocolat, à base de Tobblerone avec un peu de chocolat noir. Le tout couronné d'un morceau de Tobblerone. JOUISSIF, rien de moins!

On placote en masse — et on prévoit même se revoir en juillet prochain… à New York! Ils seront là bas en vacances, et ce serait faisable pour nous d’aller les rencontrer là-bas, d’autant plus que les fêtes nationales canadienne et américaine coïncident. C’est très faisable, et ça devrait se concrétiser!

On se dit au revoir vers 19 h, et là encore je quitte un peu déprimé. Ugh, c’est ce que je déteste des fins de voyage ici.

Ce matin (lundi), je me lève sans alarme vers 6 h 30.

C'est un nouveau jour à Berlin.

Une autre vue de ma fenêtre arrière.

Mon avant-dernière journée complète ici. Y avait les visites guidées de Berliner Unterwelten qui m’intéressaient depuis un certain temps, donc c’est maintenant ou jamais. J’avais cette visite en tête.

Malheureusement, j’ai été tenu en échec — dans le sens de, j’y suis allé, mais j’ai pas pu prendre de photos. Dommage, parce que c’était vraiment intéressant! Ils nous ont parlé du fonctionnement et de la logistique d’un bunker et d’autres détails du même genre. Pour 10 euros, ça valait le coup. Si les photos avaient été permises (et si y avait pas eu un deuxième guide avec nous, qui nous surveillait pour pas qu’on se perde), ça aurait été un incontournable absolu. Avoir su, j’aurais apporté mon lecteur MP3 qui a un micro intégré. Ce sera pour la prochaine fois.

Alors voilà, les deux derniers jours furent plutôt tranquilles. Demain, ma dernière journée complète. Je rencontre Tina (partenaire anglais-allemand) pour dîner, et ensuite ce sera bagage time et derniers petits achats. Possible que la mise à jour de demain ne soit pas spectaculaire, mais on verra bien.

Beuh-bye!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s