Deux gars hétéro magasinent… eh oui! (des TONNES de photos!)

Hey hey,

OK, je vais essayer de combiner les journées d’hier et d’aujourd’hui… Hier, nous sommes allés sur la Karl-Marx-Allee.

Bon. Pour ce qui est de la rue même, les photos ne sont pas terribles. Le ciel s’était couvert, et il y avait des chantiers partout. Sauf que… c’est votre jour de chance, parce que j’y étais déjà allé en 2007, ho ho ho! Cliquez-moi!

À part ça, on a pas juste pris la Karl-Marx-Allee en photo, quand même…

Dimanche, voici donc. Nous sommes près de notre destination :

La Haus des Lehrers (Maisons des professeurs -- Ministère de l'Éducation), inaugurée sous sa forme en 1964.

Détail de la murale qui symbolise l'idéal est-allemand.

Le Café Moskau (Moscou), un ancien haut lieu de la RDA.

Plus de détails ici, si vous filez pour utiliser Google Translate.

La murale du bâtiment.

À l’intérieur (et c’est Martin qui l’a découvert), il y avait une exposition photo sur le métro de Moscou! Whoa… Je savais qu’il était écoeurant (comme celui de Saint-Petersbourg), donc j’étais très curieux. Entrée gratuite, en plus!

Whoa.

Nice.

Yes,

Nous approuvons!

Et nous poursuivons notre chemin…

Le buste de Karl Marx à Strausberger Platz.

Ahhhh! Un touriste!

Et on continue de plus belle…

Si seulement les publicités au Québec étaient aussi convaincantes!

Je vous l’ai déjà dit que j’adorais l’Europe? 😀

Martin s'est fait un nouvel ami!

Même les Buddy Bears s’en mêlent!

Nous quittons donc la Karl-Marx-Allee et retournons vers Alexanderplatz. Juste à côté, le Nikolaiviertel (quartier St-Nicolas), la partie la plus vieille de la ville, reconstruite mais maintenant infestée de touristes… On trouve néanmoins un magasin d’horloges, donc Martin y accourt. Le propriétaire est visiblement un passionné, et est enchanté d’apprendre que Martin est horloger, et que je me débrouille en allemand. Il est très jasant!

Vous pouvez voir le prix... environ 5000 $. Le rouleau sur le dessus ressemblait à un vieux rouleau des pianos automatisés d'antan.

Et serviable, en plus…

Il a même retiré le couvercle de verre de cette horloge pour qu'on puisse prendre une meilleure photo!

Un mécanisme très impressionnant. Il a aussi donné un catalogue et plusieurs autres renseignements à Martin. Entre membres de la société secrète des horlogers, on s’entraide!

On placote une bonne demi-heure, de géographie (provinces francophones du Canada, etc.) à l’horlogerie (John Harrison, vous connaissez? Pas moi…), et ensuite nous poursuivons notre chemin. Imaginez si tous les proprios de magasin étaient passionnés comme ça!

Nous revenons vers la porte de Brandebourg, car il y avait quelques incontournables que Martin n’avait pas encore vus.

Mon vieux pote et édifice préféré de la ville : le Reichstag.

Nous remontons vers la gare principale… et on trouve un coin de terrain plutôt inoccupé et en pente ascendante. Parfait pour de bonnes photos.

La gare principale! La plus grande d'Europe, et un vrai petit bijou.

Vers le sud, le Sony Center.

Telle fut notre journée de dimanche!

Aujourd’hui, maintenant…

L’auberge de jeunesse de Martin était complète pour ce soir, donc j’allais l’héberger. Il arrive tôt ici, question de faire le lavage en même temps (ne vous inquiétez pas, j’étais au courant!). Allons donc explorer les environs.

Sur la Viktoria-Luise-Platz, le bâtiment qui héberge la compagnie de location de mon appartement. Au moins c'est proche, deux minutes à peine!

On habitait aussi à 30 secondes de là en 2008-09. Que voulez-vous, j’adore ce quartier.

Donc… direction Wittenbergplatz, où se trouve le KaDeWe!

Un magasin de décoration intérieure près du KaDeWe.

Le KaDeWe, c’est quelque chose… même pour les anti-magasinage de mon acabit.

Des accessoires Louis Vuitton avec des jambes! HOLY SHIT!

Nous nous arrêtons au Saturn, un gigantesque magasin d’électronique, question de prendre des piles pour l’appareil photo de Martin. Naturellement, il y a des chantiers partout, et ça gâche un peu le paysage. Une maudite chance que j’ai tout photographié en 2008-09, parce que je serais vraiment furieux!

De nouveau, le Europa-Center.

Je montre donc à mon invité le coin, y compris la Gare du zoo. On se dirige ensuite sur Kantstrasse, où un excellent resto de nouilles chinoises nous attend… juste à côté d’une épicerie espagnole. Que demander de plus?

Maintenant rassasiés, nous repartons explorer.

Whoa, une version alternative du Ampelmann!

Vous savez pas de quoi je parle? Cliquez-moi!

Nous allons dans l’ancien Berlin-Est, au seul endroit où le mur a été conservé exactement tel quel. La Bernauer Strasse.

Le monument de la Bernauer Strasse.

Ils ont agrandi ça depuis 2009… Auparavant, il n’y avait que la section du mur, et une tour de l’autre côté de la rue pour qu’on puisse voir le tout dans son ensemble. Maintenant, la rue entière fait l’objet du mémorial.

Les poteaux symbolisent l'emplacement du Mur extérieur (parce qu'il y avait aussi un mur intérieur, loin de la frontière comme telle... comme ça, les gardes étaient libres d'abattre quiconque se trouvait dans le No Man's Land (entre les deux Murs).

Le tracé du Tunnel 57, ou 57 personnes ont réussi à s'échapper (le film Le Tunnel en parle... bon film).

La Chapelle de la Réconciliation, construite à l'emplacement d'une église dynamitée par la RDA, parce qu'elle se trouvait au mauvais endroit.

Plus de détails ici.

La section intacte du Mur... tentative de voir au travers!

Nous traversons la rue et grimpons la tour…

La section intacte!

Et vu que je suis si serviable…

Tentative de panorama.

Par la suite, eh ben… on voulait faire changement. On voulait retrouver l’âme artistique et semi-squatter de Berlin. Pour ce faire, quel meilleur endroit que…

... le Tacheles!

J’y étais déjà allé en 2009, dans le cadre de la visite Alternative Berlin. Cliquez-moi! Ça vaut la peine!

On entre… Les photos sont interdites, à moins de laisser un don. Je décide donc de faire mon ninja, et d’essayer de prendre des photos en gardant l’appareil contre moi, sans regarder le viseur. Je peux être artiste moi aussi, tsé!!!

Voici donc quelques photos sous leur forme originale, non modifiées :

...

...

...

...

...

...

...

On sort finalement sur la Oranienburger Strasse, et je vois…

... le meilleur repère pour s'orienter. La tour de la télévision.

Pas très loin de là…

La Nouvelle Synagogue, une des rares (sinon la seule) à être épargnée lors de la Crystalnacht.

Nous poursuivons notre chemin… et on tombe sur…

... le Bode-Museum!

Plus de détails ici.

Ben oui, on y était!

Puisque je vous le dis!

OK, retour vers Alexanderplatz…

Une boutique de spiritueux près d'Alexanderplatz. Absolut Vodka : 4,5 litres, 130 euros!

Enfin, retour au bercail. Souper gracieuseté Pizza Bulls! Je me suis pris un bon sandwich Hercules, comme dans le bon vieux temps… menoum. Martin s’est pris des tortellini bolognese, et a approuvé.

Demain, destination Sachsenhausen (ancien camp de concentration) pour Martin! Un autre incontournable. Quant à moi, on verra. J’ai déjà visité le camp deux fois.

Beuh-bye!

2 réflexions sur “Deux gars hétéro magasinent… eh oui! (des TONNES de photos!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s