Prague, jour 2 — 2e partie

Hey hey,

Avant de commencer, mon hôtel était le Clarion Congress Hotel Prague, juste à côté de la station Vysoczanska! On pourrait faire pire…

Cela dit, voici une brève rétrospective de ma 1ère visite guidée, le New Prague Free Tour.

Notre guide était Kate, une Australienne qui me faisait vaguement penser à Geddy Lee et qui était supposée rester à Prague seulement 6 mois pour enseigner l’anglais. C’était en 1989! Elle n’est jamais repartie.

Dans mon groupe… Y avait le sosie de Andy Garcia (en plus jeune), mais à part ça personne de mémorable. On commence donc.

Avant que j’oublie, voici la position par défaut que TOUS les quêteux prennent à Prague. J’en ai vu une tonne arrangés comme ça :

Je leur donnais le même montant que d'habitude : zéro.

OK, commençons pour vrai :

La seule partie de la Vieille ville qui a été détruite par les bombes durant la 2e Guerre. C'était l'ancien hôtel de ville qui était là, et finalement ils ont laissé le parc à la place.

27 croix blanches se trouvent à côté de l'horloge astronomique, là où 27 rebelles bohèmes ont été exécutés en 1621.

Les seuls détails que j’ai trouvés sont sur le bourreau.

Parlant de l'horloge astronomique, chaque jour y a son nom correspondant! Donc si le 19 mai est ma fête, j'aurais une autre fête pour le jour correspondant à Patrick (en supposant qu'il y en ait un, ce qui est sûrement le cas).

Cette statue est en l'honneur de Don Giovanni et de Mozart. Le théâtre juste à côté est l'un des seuls encore debout où Mozart s'y est produit de son vivant!

Une partie du théâtre en question. D'ailleurs, Mozart a toujours été beaucoup plus populaire ici qu'à Vienne ou à Paris.

Le théâtre des États, il semblerait. Plus d’infos ici.

Nous retournons vers la place Venceslas.

Une autre vue de la place, où plusieurs styles architecturaux cohabitent.

Vous vous souvenez de la statue à l’extrémité de la place? Saint-Venceslas en personne? Plus d’infos ici.

L'édifice de la Banque nationale. Vous avez vu le film XXX avec Vin Diesel? Apparemment que le méchant se cache derrière la statue sur le toit pour tirer sur Vin!

D’ailleurs, semblerait que plusieurs films ont été tournés au moins en partie à Prague : Amadeus, Casino Royale, Mission Impossible 1, etc.

La Tour Poudrière, que vous ai montrée hier.

Un des seuls bâtiments cubistes de la ville! Et probablement le seul que tout à l'intérieur est cubiste aussi!

C’est la maison à la Vierge noire. Plus de détails ici.

30 secondes plus tard, un cortège pour la fierté gaie passait, avec la musique et tout le kit. 30 secondes après ça, un autre cortège (que l'on voit ici), cette fois ANTI-gay, déambulait. Ils se sont manqués de peu!

L'intérieur de l'église Saint-Jacques (Saint-James en anglais, Jakob en tchèque).

Plus de détails ici.

On y retrouve une certaine particularité…

EWWW!!! DÉGUEU!!! (C'est un bras momifié, pour ceux qui n'ont pas consulté le lien ci-dessus.)

Meilleure image ici.

Sur cette note heureuse, on s’arrête au délicieux resto Bohemia Bagel, le Schlotzsky’s de Prague!

Une statue s'inspirant d'une histoire de Kafka.

J’avais trouvé La Métamorphose aussi plate qu’enrageant à lire, mais je sais que j’ai probablement pas « catché »… et que c’est pas le genre de chose qui est forcément divertissant à lire, mais qui est plutôt une réflexion sur quelque chose d’autre (à la The Great Gatsby… anyway).

Nous sommes maintenant dans le quartier juif. Voici la plus vieille synagogue de la ville. L'horloge en hébreu progresse dans le sens contraire au nôtre (vu que l'hébreu fonctionne comme ça).

Son nom : la Synagogue Vieille-Nouvelle. Plus d’infos ici.

Le vieux cimetière juif (au-dessus du niveau de la rue). Ils étaient tellement à l'étroit dans leur ghetto (80 000 personnes à l'intérieur de quelques pâtés de maisons), que le cimetière était surpeuplé aussi. Jusqu'à 12 personnes "d'épaisseur"!

Je serais probablement allé le visiter si j’avais eu le temps, et s’il y avait eu la possibilité de visiter juste ça (le billet était pour toutes les synagogues, mais un peu cher à mon goût — anyway, plus d’infos ici.)

Plaque (et masque mortuaire) à la mémoire de Jan Palach, qui s'est immolé par le feu sur la place Venceslas en protestation à l'attaque soviétique lors du printemps de Prague de 1968.

Plus de détails ici.

Nous sommes enfin allés vers le Rudolfinum pour conclure le tour, une salle de concert où apparemment l’acoustique est exceptionnelle et où il se donne plusieurs concerts classiques. J’y serais allé (un concert avait lieu à 19 h ce soir-là), si j’avais pas eu mon truck absolu de la journée (de 7 h à 18 h 30 non-stop de viraillage et de promenage, je pense que j’avais assez donné). Ce sera pour la prochaine fois.

C’est à peu près ce qu’on a couvert dans la visite gratuite. J’en oublie et j’en ai omis, parce que sinon je serais encore ici demain. Parlant de demain, je vais vous parler de la visite du Château de Prague. Les détails seront peut-être un peu plus flous pour celui-là, mais au moins les photos ne le seront pas, ho ho ho.

Beuh-bye!

Une réflexion sur “Prague, jour 2 — 2e partie

  1. Ping : Prague, jour 2/Day 2: Des bottines de douleur / Boots of pain! | Allemagne/Germany, etc. 2011 + 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s