Croatie, jour 3

Hey hey,

je me lève donc aujourd’hui avec la ferme intention de monter la tour de la cathédrale, et tôt de préférence.

Ma première conquête de la journée.

J’arrive donc à la tour vers 8 h 20. Pas un chat, c’est parfait. L’antre de la bête m’attend…

Les premiers niveaux d'escaliers ressemblent à ça. Rien d'encourageant.

Ouain. Je ne suis pas claustrophobe (à moins d’un cas extrême), mais ces marches-là ne sont pas évidentes. Avec mon sac, mes épaules accotent presque constamment sur les murs.

Les marches sont hautes, en plus! (je chausse du 11). Dans la quasi-pénombre des premiers niveaux... FUN!

Bon, on lâche pas. Je finis par arriver à une espèce de plate-forme, et ensuite ça continue.

Le clocher. En espérant qu'il ne se déclenche pas à côté de moi!

Je lève la tête…

Beaucoup d'espace ouvert, une petite rampe de rien et un escalier à travers duquel on peut voir le vide en-dessous. Nice. Heureusement qu'il n'y a pas de bourrasques de vent!

Je n’ai pas peur des hauteurs, mais j’avoue que cette tour a testé mes limites!

Au moins, ça en vaut la peine.

Un autre point de vue. On voit la colline Marjan.

Et un autre point de vue, un peu plus au sud.

Vue vers le bas...

Le fun est fini, faut redescendre.

Donc… je pensais faire une visite guidée de l’enceinte du palais, au cas où j’aurais manqué quelque chose dans mes visites précédentes. Je vais au bureau… visite à 9 h 30 ? OK, pas de problème. Nous ne sommes que trois. Moi, une Sud-africaine, et une Néo-zélandaise. On passe par quelques endroits que j’ai déjà faits, mais j’apprends qu’un paquet de sections du palais datent de différentes époques : romaine, Renaissance, médiévale, etc. Cool stuff.

On revisite la "rue la plus étroite au monde". (C'est la Néo-zélandaise avec notre guide.)

Dans la section souterraine du palais. Des sections datant de 1700 ans y sont encore intactes.

La visite se termine donc. On continue de placoter, moi et les deux autres demoiselles. La Sud-africaine prévoit visiter Trogir, qui figure aussi dans mes plans de la journée. Il est 11 h 15, et elle veut voir quelques autres bâtiments dans l’enceinte. OK, pourquoi pas se rencontrer à midi devant la tour que j’ai montée ce matin?

Une maquette de la ville. Je suis passé à côté jeudi, et j'ai trouvé le moyen de la manquer.

On se revoit donc à midi, à l’endroit prévu. Notre Sud-africaine s’appelle Wilma. Teint foncé et yeux bleus (père portugais, mère hollandaise). On finit par trouver le bon bateau en direction de Trogir. Y avait possibilité de prendre l’autobus, mais le bateau est en fait plus scénique… et moins cher! 50 minutes plus tard, on arrive.

Marina de Trogir

Il est presque 15 h, donc dîner! On s’arrête à un resto, et… on voit tous deux « Cedevita » sur le menu. Aucune idée c’est quoi, donc pourquoi pas essayer?

Mon drink équivaut plus ou moins à un Tang!

Ben oui, un sachet de Tang dans un verre d’eau. C’est ça du Cedevita!

À part ça, ben Wilma m’a convaincu d’essayer du nouveau. Donc on s’est séparés une assiette de salade de pieuvre et des langoustines. Le taponnage pour manger des langoustines me fatiguait un peu, mais à part ça c’était en fait très bon! Et je ne suis pas un gros trippeux de fruits de mer…

On continue donc notre chemin.

Ils ont même des beaux plafonds!

On continue de continuer…

Petite crypte consacrée aux habitants de Trogir qui sont morts pendant la guerre de l'ex-Yougoslavie.

Un clocher, imaginez-vous donc!

Il semble y avoir de l’activité à l’intérieur. On va voir, et on tombe sur…

... un mariage!

À l'intérieur de l'église.

On est aussi tombés sur un crucifix avec des crânes autour (on voit seulement celui en-dessous ici). Creeeeeeepy...

OK, question sérieuse. Pourquoi c'est pas INRI ici? Laissez un commentaire si vous le savez!

Il y a un clocher dans cette église, alors on monte!

Ils ont beaucoup de drapeaux croates ici... même au sommet des clochers!

Plusieurs mariages aujourd'hui, en fait. Probablement à cause du congé d'hier.

Encore des drapeaux! (Et des mariés.)

À la vôtre!

On continue de faire le tour de la vieille ville et on placote de tout plein de choses. Wilma a pris une sabbatique de 7 mois (l’entreprise familiale a été vendue), et elle a fait une multitude de pays (Pérou, Mexique, Cuba, Espagne, Indonésie, et j’en oublie une tonne). Il lui reste 7 semaines de fun fun fun! Ensuite, ce sera le retour à la réalité (et le départ d’une nouvelle carrière). On s’échange nos coordonnées.

Je reprends le bateau pour Split, et Wilma part pour l'aéroport (et Milan)!

Les collègues de la compagnie de traversiers sont venus nous dire bonjour!

J'arrive à Split juste avant le coucher du soleil.

Alors voilà. Une visite guidée que j’ai prise plus ou moins pour le fun a mené à une journée pas mal formidable avec une compagne de voyage super!

Demain… dernière journée complète à Split. À l’origine je pensais aller voir une des îles à proximité (Hvar), mais finalement je vais faire des musées. Dimanche soir, par contre, la game de soccer! Ça, je n’ai pas l’intention de manquer ça.

Beuh-bye!

4 réflexions sur “Croatie, jour 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s