Enfin!

Hey hey,

Enfin, il a fait beau!

Naturellement, j’ai choisi cet avant-midi (c’était encore nuageux) pour travailler.

Donc, je suis parti vers midi, avec l’idée d’aller voir à Alexanderplatz, au cas où la file ne serait pas trop longue… J’arrive vers 12 h 40. Hahaha, je sais pas quelle mouche m’a piqué pour être si stupidement optimiste, parce que la file était obscène! Le guichet se trouve à l’équivalent du 2e étage de la tour. Ben la file descendait les 2 étages, traversait le lobby de la tour, et s’étirait sur une centaine de pieds à l’extérieur. Considérant qu’il faisait beau, j’allais pas perdre mon temps dans une file d’attente. Mais… S’il faisait pas beau, c’est sûr qu’il n’y aurait pas de file, sauf que je voudrais pas monter dans la tour anyway. Ah, que de dilemmes!

J’ai donc quelques heures avant de rencontrer la journaliste à 16 h, au Martin-Gropius-Bau.
J’en ai profité pour aller me promener sur la Karl-Marx-Allee. La rue a même son propre site (en allemand seulement. « Mit » = avec, et « ohne » = sans, alors vous savez quoi faire).

Une question peut se poser… Le communisme est bel est bien mort, right? Alors pourquoi garder le nom de Karl Marx? (Il y a même un buste de lui sur la Strausberger Platz). Faut dire que la rue s’appelait Stalinallee jusqu’en 1961. Si je me souviens de ce que notre guide avait dit durant la visite Red Berlin, plusieurs rues ayant les noms de théoriciens communistes (p.ex. Marx) déjà décédés durant la période de l’Allemagne de l’Est ont pu garder leur nom après la réunification. Mais encore là, c’est pas coulé dans le béton, parce que Chemnitz s’est appelée Karl-Marx-Stadt de 1953 à 1990. Oh well.

Donc c’est ça, en allant vers la Karl-Marx-Allee (KMA) je pique un petit détour dans le Nikolaiviertel, quartier entièrement reconstruit pour le 750e anniversaire de Berlin. La Nikolaikirche trône en son centre. Plusieurs petites rues étroites, c’est plutôt joli.

Je reprends le chemin vers KMA et je tombe sur le nouveau Media Markt (FutureShop européen). Une nouvelle et gigantesque succursale a ouvert cette semaine sur Alexanderplatz, et il y a eu une émeute (ils en ont parlé abondamment aux nouvelles)! Plein d’arrestations et de vitres fracassées. Hey les boys, le communisme est terminé! Vous pouvez aller à l’Ouest acheter ce que vous voulez quand vous voulez! Y avait des gardes de sécurité et de la police partout, j’ai même dû supplier un des gardes de me laisser passer pour que je pose une murale sur le côté du building (il pensait que je voulais prendre des photos du magasin).

Je suis aussi tombé sur les ruines d’une église franciscaine. (Au fait, tout ce que je raconte ici, je vais vous montrer plus bas.)

J’arrive finalement sur la Karl-Marx-Allee. La rue est très, très large. Pourquoi? Pour y accueillir les tanks soviétiques qui paradaient dans le temps de la belle époque! (un peu d’info en français / anglais avec images ici). Faut que je vous dise… les immeubles sont gi-gan-tes-ques. Massifs! Déjà que Stef trouvait que les buildings ici étaient gros (ce qui est vrai), eh ben sur la KMA, c’est d’autre chose encore! Ah, et j’ai pris de nouvelles photos des horribles stations Schillingstrasse, Strausberger Platz, Weberwiese et Frankfurter Tor (la ligne U5 longe la KMA, donc c’était sur mon chemin, suffisait de descendre/monter des marches) — elles par contre, pas besoin de vous les remontrer.

Je suis maintenant rendu à la station Frankfurter Tor, et l’heure avance. Vite, le métro U5 vers Alexanderplatz, et ensuite le S-Bahn vers le Zoo. De là, le bus 200 vers Alexanderplatz (arrêt à Potsdamer Platz. Le Martin-Gropius-Bau est à 2 minutes à pied).

Je suis maintenant dans l’autobus. Hmm? Le chauffeur parle? Que se passe-t-il? … Hm, je comprends pas tout, mais il semble avoir un dérangement à Potsdamer Platz, donc on a intérêt à débarquer à l’arrêt précédent, Philharmonie.

Cliquez ici pour comprendre un peu mieux. L’espèce de building près du point de départ, au toit à cinq sections, c’est le Philharmonie de Berlin. Sur la rue Herbert von Karajan, rien de moins (au moins mes cours de piano m’auront servi à quelque chose!).

Donc je me rends au Sony Center, sauf que… il semble y avoir une « fête de quartier ». Shhhhiiiiit.
C’est plein de monde, et surtout — et pire encore –, de petits morveux. Fuck. J’essaie de me faufiler à travers cette marée hurlante et malodorante — heureusement que le musée est pas trop loin.

J’arrive à 15 h 50. J’attends… et attends… et attends…

16 h 30, et toujours pas de journaliste. Arrgh! Je sacre mon camp.

Je me disais aussi que c’était bien possible qu’elle soit encore malade (elle avait annulé notre rencontre de samedi soir, si vous vous souvenez), mais vu que j’avais pas eu le temps de retourner à l’appart pour vérifier mes e-mails, j’avais aucun moyen de savoir. Croyez-moi, pour mon prochain voyage je m’achète un cellulaire!

Le voyage de retour (ligne U2, de Potsdamer Platz jusqu’au Zoo, ensuite 5 min de bus ou 25 de marche, au choix) fut un calvaire. Vous vous souvenez de la fête de quartier? Ben, le monde qui quitte la fête, devinez comment ils retournent chez eux? (Le S-Bahn à cet endroit va nord-sud; je vais à l’ouest).

Je pogne 3 connasses avec leurs morveux. La banquette du métro a 4 places, mais Connasse #1 est déterminée à s’asseoir! (Connasse #2 est déjà assise à côté de moi.) On est donc 5 ben squeezés sur une banquette de 4. Fucking hell. J’ai les pieds maganés, donc je décide de rester assis. Le morveux à Connasse #3 (accroupie à côté des 2 autres) commence à hurler à pleins poumons. Des pensées horribles commencent à me traverser l’esprit.

Quelques interminables stations plus tard, un gars sur la banquette devant nous débarque, probablement excédé par le vacarme du morveux. Je vois du coin de l’oeil Connasse #1 regarder Connasse #3 et pointer vers le siège vide. Oh, fuck THAT. Je me lève d’un bond et prends le siège vide. Je sais, pas galant du tout, mais quelque chose me disait que cette fois-ci, ça aurait été comme donner du caviar à un cochon.

Rendu au Zoo, je décide de revenir à pied, question de me calmer un peu. Je reviens finalement ici, et comme de fait, la journaliste m’avait envoyé un e-mail 40 minutes après mon départ ce midi. Shit. Ah well, c’est pas la fin du monde. Il reste encore une dizaine de jours, et elle proposait déjà de retourner au musée cette semaine. Pour ce qui est de Alexanderplatz, demain et/ou mardi semblent pas trop mal côté météo, donc je vais garder l’oeil ouvert.

Haha, wow, et moi qui trouvais que c’était une journée sans histoire, je vous ai sorti un autre roman. Uh, vive moi?

Photo time!


Hahaha… Il y avait une exposition d’artistes dans le lobby de la tour d’Alexanderplatz, et voici une des oeuvres. Je trouve ridicules les comparaisons Bush-Hitler (pensez-y une minute, quand même), mais l’expression de Georgie Boy ici m’a quasiment fait éclater de rire.


La Nikolaikirche dans le Nikolaiviertel (« viertel » = quartier).


On peut voir que certains sont à la fine pointe de la mode.
(Holy SHIT. Même moi, qui n’y connais rien, j’en croyais pas mes yeux!)


Les ruines de l’église franciscaine. Y avait aussi des sculptures à l’intérieur.


La murale qui se trouve à côté du nouveau Media Markt. Les couleurs ont pas très bien sorti. Ça a meilleure mine en vrai. Quant au magasin lui-même, meh. Ça méritait pas une photo, on a en masse de gadgets de notre côté de l’océan. Et pour moins cher, en plus!


Ehhh… Ça, je pense que c’est une compagnie de l’ancien Bloc de l’Est (Bulgarie) qui continue d’oeuvrer en Europe.

Maintenant, admirez les mastodontes…


BAM!


CRUNCH!


OOMPH!


KAZAAM!


TADROS!

Beuh bye!

P.S.: J’ai commencé la rédaction à 21 h 22. Il est maintenant 23 h 00 pile. Ouch!

3 réflexions sur “Enfin!

  1. Salut l’homme toléranceTu va surement capoter quand le morveux va etre un membre de ta famille et qu’il va tebrailler ca ou crier dans tes pauvres petites oreilles sensible,j’ai hate de voir ca,ahahah!SalutDevine c’est qui?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s