Journée de congé, mais seulement en théorie

Hey hey,

Stef est partie ce midi… L’appartement est pas mal vide maintenant, ça fait bizarre. J’en reviens toujours pas à quel point les 3 semaines ont passé vite. Le reste de la journée ne mérite pas de s’y attarder : j’ai travaillé plusieurs heures. J’étais supposé rencontrer la journaliste ce soir, mais en fin de compte on avait tous deux trop de job, donc on a remis ça à mardi, au café Adler, à côté de Checkpoint Charlie.

Il me reste donc 2 ½ semaines ici. J’ai de la misère à le réaliser… Si je me botte le derrière, je devrais être capable de voir encore beaucoup de choses. Il y a plusieurs musées et expositions relatifs à la Stasi — naturellement, tout se trouve au fin fond de Berlin-Est, parmi les prolos — et j’aimerais bien aller en voir deux : le musée de la Stasi et la prison à Hohenschönhausen. Stef m’avait dit que le mari de ma prof chez Berlitz s’était pratiquement offert comme guide, si on voulait (je me souvenais pas de ça du tout)… Possible que je le prenne au mot.

Je sais pas vraiment par où commencer pour ce qui est des derniers jours, donc je vais garrocher un paquet de photos et de clips Youtube, avec une petite explication en prime.


Nous sommes allés au Volkspark de Friedrichshain. Voici la fontaine qui nous attend au coin sud-ouest du parc. On peut voir les statues en grès.


Onnnn, regardez si c’est kiouuuuute! Avec le chat aux pieds de la fille endormie, et le vieux petou sur ses genoux! Ah, commes ces figurines sont attachantes! On voudrait presque les prendre et les apporter avec soi! Ne feraient-elles pas une charmante décor–


–AAHHHHHHH!!!!
OK, oubliez ça.


Un peu plus loin vers le sud-est, en longeant la Friedenstrasse, on tombe sur le monument dédié aux Allemands qui ont combattu en Espagne durant la Guerre civile (1936-39).


Badass.

J’ai bien aimé le Volkspark, personnellement. Il contient aussi deux montagnes artificielles, composées de débris de la 2e guerre mondiale. Des millions de tonnes de débris!

Maintenant, quoi de mieux pour se remonter le moral que d’aller voir un camp de concentration?


« Le travail rend libre ». Ça, c’est du sens de l’humour! Ah, et l’inscription est orientée vers l’extérieur, comme pour justifier le tout aux rares visiteurs.

L’entrée fait partie de la tour A (Youtube), qui donne sur la majorité des barraques.

Des barraques, et encore (Youtube) des barraques.

Il y avait aussi une prison (Youtube) pour des individus particuliers, par exemple des gens plus connus ou des gens dont on voulait faire l’exemple.

On retrouve aussi le monument (Youtube) que les Russes ont érigé en mémoire des valeureux communistes qui sont morts là-bas. Fuck les autres, ya juste les communistes qui comptent!


Statue devant la section Z (Youtube), là où un garde planqué dans une pièce voisine abattait les prisonniers d’une balle dans la nuque (c’est ce qu’on entend notre guide expliquer), à travers une rainure pratiquée dans le mur d’une salle d’examen médical (c’était le prétexte pour faire s’appuyer le prisonnier contre le mur).


La potence. Notre guide, à droite, nous explique comment on y attachait les prisonniers. Après quelques heures, l’articulation de l’épaule était complètement scrap, au point où le prisonnier avait les bras au-dessus de la tête, mais à l’envers. Tsé veux dire? Essayez de vous placer les bras comme ça, puis remontez-les tranquillement sans courber le dos. Bobo, hein?


Action shot! J’était pressé d’aller voir…


… la salle de pathologie! Ici, des vertes et des pas mûres. Prélèvement d’organes sans anesthésie, en fait pas mal tout se fit sans anesthésie. Prélèvement de plombages en or, de sections de peau tatouées, de membres, réduction de têtes (sans joke!)…

Je sais pas si ma mémoire me trahit, mais je suis sûr qu’à ma dernière visite ici (1997?), il y avait des photos des tatouages prélévés et des têtes rétrécies. Va falloir que je vérifie dans mes vieilles photos.

Le lendemain, on est allés au…


Château de Charlottenburg!


Une meilleure vue de la statue à l’entrée.


Les jardins, à l’arrière. Pas trop mal de se lever et d’avoir ça (Youtube) devant soi à chaque matin, non?


Onnnnnn, si c’est kiouuuuuuuute!


Mazda 323F. Ça a été un modèle assez rare, je pense? Jean, tu peux confirmer?

Maintenant, la dernière soirée de Stef ici. Pour commencer, quelques secondes du trajet d’autobus (Youtube). On voit vers la fin l’église du souvenir sur Breitscheidplatz (qu’on entend annoncée d’ailleurs).


Ça, c’est le prochain char à Jean.


La Porte de Brandenburg. Et une petite explication de mon cru (Youtube).


Idem.


Le toit du Sony Center le soir.


Mais mon Dieu, il change de couleur! Voyez plutôt (Youtube)!

Alors voilà. J’ai aucune idée combien de temps ça m’a pris organiser tout ceci, mais j’espère que ça va vous suffire d’ici lundi, parce que demain s’annonce plutôt tranquille, avec la météo plutôt médiocre et encore beaucoup de job à faire de toute façon.

Bonne soirée à vous autres! Et n’oubliez pas de bien accueillir Stef demain!

3 réflexions sur “Journée de congé, mais seulement en théorie

  1. Salut le nouveau solitaireM’man m’a dit que Stef était arivée cet apres midi et que le voyage c’était bien passé,tant mieux.Les anciennes habitudes ,(pas tant que ca finallement)reprennent leurs places,bon, il te reste donc 2 1/2semaines de vacances et apres ,de retour au pays, pour ne pas plus travailler,mais faire quand meme quelque chose pour assurer ta subsistance et pour permettre un prochain voyage,probablement j’espere,en espagne ou en italie,Bof!ON A LE TEMPS D’Y VOIR,NON?Le char que tu crois etre mon prochain est une bugatti,et puis ,non! ce ne le sera pas ,est- tu au courant du pris d’une voiture de la marque?arghhhh!Puis la 323 que tu nous a montrer est un modele européen,je ne peut donc te dire que tres peu de choses au sujet de cette voiture,à part de dire qu’elle est à des années 90,désolé,mais je trouve très interessant de voir des véhicules que nous n’avons pas ici et d’avoir des renseignement les concernants.Alors je te souhaite du bon temps et continu de nous cultiver.SalutJean

    J'aime

  2. Hey hey,J’hésite encore entre l’Allemagne et l’Espagne. J’aurais un petit faible pour revenir ici, entre autres parce que maintenant je connais la ville et je sais mieux comment utiliser le transport en commun, donc plus besoin de passer XXX temps à s’acclimater.Pour ce qui est de l’Espagne, ce serait une autre paire de manches, mais ça reste intéressant, d’autant plus que c’est même pas nécessaire d’y aller l’été pour avoir du beau temps. Pour l’Italie, bof, ce serait loin en 3e place pour le moment.J’en prends note pour les véhicules d’ici. Je vais essayer d’en poser une gang!Le char de luxe que j’ai posé était dans un concessionnaire Bentley, donc je pensais que c’était une Bentley. Je vais te croire sur parole que c’est une Bugatti (les deux marques doivent être affiliées?).Beuh-bye!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s