Là, j’ai du stock pour vrai!

Hey hey,

Mon problème de haute vitesse est enfin réglé! C’était mon splitter qui était kaputt. Le magasin de Deutsche Telekom m’en a donné un gratos. Ils sont donc ben fins! Oh well, au moins ça fonctionne, et je peux enfin respirer et passer à d’autre chose.

OK, donc j’ai la game de soccer et la promenade de Trabant pour vous autres. Asseyez-vous confortablement, j’ai des tonnes de liens Youtube, entre autres.

Tout d’abord, la game de soccer.


Voici quelques-uns des phénomènes qui se dirigeaient vers le stade (notez le S-Bahn à gauche). À 10 euros le foulard, chacun de ces zigotos devaient avoir pour au moins 200 $ autour de la ceinture.


Notre groupe, une fois arrivés au stade. On est nombreux, hein? C’était ben le fun d’avoir une visite privée comme ça. À gauche, c’est Annabella, une Australienne qui s’adonne à parler un excellent français. Dominic, un Allemand à l’accent d’Arnold. On soupçonne d’ailleurs ces deux-là de se fréquenter après la job. Potins potins!

Vous pouvez voir que Stef et moi nous sommes fait balayer par la vague de partisanerie et arborons fièrement nos foulards frais achetés.

Ah, et je peux vous dire que là-bas, la bière, elle coule à torrents! J’aimerais bien savoir combien ils ont juste avec la bière avant le match.


Voyez plutôt. Au moins, ils semblent avoir trouvé la solution pour éviter d’avoir un million de verres qui traînent partout. Des verres énormes, et une consigne de 2 euros par verre. Si tu veux garder ton verre comme souvenir, t’as beau, mais ça va te coûter 2 euros (3 $).


La section du stade où se trouvent les fans les plus dévoués. C’est là que les caméras du stade braquent leur objectif (on peut admirer le résultat sur le grand écran).

Et faut que je revienne là-dessus, mais j’adore nos lois anti-tabac au Québec. Suffit de repenser à la horde de fumeurs devant nous autres, et… yeeech.


Une autre photo de la section. Ah oui, et il y avait 42 000 personnes présentes au total. Le stade peut en contenir 75 000. C’est le même stade qui a accueilli les Olympiques de 1936, et il a été complètement rénové (et un toit qui fonctionne bien a aussi été ajouté) pour la Coupe du monde de 2006.


Une petite procession improvisée d’avant-match.


Holy shit! C’est Kurt Vonnegut!

Moi qui voulais être discret, j’avais oublié de désactiver le flash. Et j’avais aussi oublié de remettre le zoom à 1.0 (il était au maximum, soit 3.0). Je l’ai bien cadré par la plus pure des chances, parce que je tenais le Kodak devant moi, mais orienté vers la gauche. En tout cas, un bel exemple de désastre horriblement mal exécuté mais qui tombe quand même à pic. En passant, M. Vonnegut, j’ai bien aimé Breakfast of Champions!


Le tableau indicateur après la 1ère demie. Hertha menait 1-0 et contrôlait le match à sa guise. Wolfsburg a égalisé, mais Hertha a marqué le but gagnant avec environ 5 minutes à faire. Le stade a alors explosé de joie. Boum!

Youtube time!
Wolfsburg égalise la marque!
Ça siffle parce que c’est un ancien joueur de Hertha (le Brésilient Marcelinho) qui effectue le coup de pied de coin. Et ça siffle parce que c’est l’équivalent européen de nos huées.

Wolfsburg manque une très bonne chance de marquer!
Une de leurs rares pendant tout le match.

La foule pousse une de ses tounes!
Demandez-moi pas ce qu’ils chantaient. Mais connaissant les goûts… douteux des Allemands en matière de musique pop et autre, j’ai préféré pas le savoir.

Pointage final, Hertha Berlin 2, Wolfsburg 1.

Le lendemain, je remplis mon testament, et on part faire une promenade de Trabant!


HELLO LADIES!


Moteur 2 temps, 600 cm³ et je sais pas combien de cancers causés par la pollution que ça dégage. Sans oublier les 26 chevaux de puissance communiste, Ô mes camarades.


Chaque chose en son temps. Avant d’aller se casser la gueule sur un pare-chocs de Mercedes ou d’aller écraser un malheureux piéton, faut d’abord se familiariser avec le « maniement » de « l’auto ».


De par les tendons de ma main, vous pouvez sans doute deviner mon état de calme et de relaxation totale.


Le sort est jeté. On se lance à l’assaut des pauvres Berlinois. Notre place dans le convoi a varié. On a commencé dernier, fait un bout 2e derrière le guide, et passé le reste avant-dernier.


Sur une des rues menant à la Siegessaüle. Le but était de se rendre en 4e vitesse et de clancher ça un peu. Vous pouvez en constater les bienfaits pour l’environnement. Je pense qu’à nous 5, on a dû polluer plus que les centaines d’autos qui sacraient après nous autres.


Et ça continue, cette fois-ci avec la gare principale en arrière-plan. On devait être environ ici.


Ça, c’est sur Unter den Linden, près de l’ancien arsenal/armurerie (Zeughaus), maintenant devenu le Musée d’histoire allemande.


Ehh, sur un pont dont le nom m’échappe.


Pourquoi se souvenir du nom d’un misérable pont quand on a l’un des centres commerciaux les plus connus d’Europe pour assouvir notre soif de cochonneries inutiles? Voici le Kaufhaus des Westens (KaDeWe, je vous en avais déjà parlé) sur la Tauentzienstraße. Vous pouvez voir que c’est près du Kudamm, du Wertheim (qui est sur le Kudamm), de la très intéressante station de métro Wittenbergplatz (je vais sûrement en reparler la semaine prochaine), de la gare du Zoo, etc.


Action shot!

Et maintenant, parce que je vous aime tant, voici un compte rendu en temps réel!
Assurez-vous que vos haut-parleurs sont allumés, sinon attendez de pouvoir écouter.

1)1ère partie, après quelques minutes de conduite.
2)Quelques minutes plus tard, je dis le fond de ma pensée.
3)Appréciez ici la douleur de roulement et la voix claire et mélodieuse de notre guide.
4)Aurais-je des pensées suicidaires?
5)Vous êtes chanceux, vous avez manqué le pire.
6)En tout cas, eux ne nous ont pas manqués.
7)On reprend nos esprits et on fait un bref bilan.
8)Pour conclure, quelques secondes sur Unter den Linden, à la hauteur de la Humboldt Universität.

Voilà! J’espère que ça valait l’attente. Demain, je devrais être bon pour vous parler de notre détour à Sachsenhausen!

Bye!

6 réflexions sur “Là, j’ai du stock pour vrai!

  1. Salut les cascadeursVraiment super les photos ainsi que les vidéos,ca fesais vraiment plaisir de voir des images animées de toi,et en plus ca avais l’air bien le fun la balade de char jaune.Yé ou le compte rendu de vendredi?Désolé si je n’étire pas,j’ai eu une putain de journée de douze heures plaine de probleme et d’embuche alors je suis claqué ben tite.Je te revien demain apres le travail,car je travail aussi demain et peut-etre dimanche.SalutJean

    J'aime

  2. Hey hey,Désolé pour l’absence de mise à jour hier, on est revenus tard de notre dernière soirée ensemble à Berlin — la journée avait aussi été assez occupée, et ça m’a complètement sorti de l’idée. Je vais essayer de me rattraper aujourd’hui ou demain, j’ai encore pas mal de job qui m’attend.Bon courage avec ta job! Si t’as des questions ou impressions qui te viennent en tête concernant la game ou la ballade en Trabant, vas-y fort.Bye!

    J'aime

  3. Bonjour PatSamedi 12.30Tes petits vidéos étaient super le fun, mais c’est entendre ta voix qui m’a fait le plus plaisir.J »ai hâte de revoir Stéphanie.À la prochaine.C’est cette nuit (dimanche) que je me suis rendue compte que j’avais oublié de cliquer pour te l’envoyer. je me reprends.Salu.tPoussinette

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s