Repos…

… et vu que c’est dimanche, ici c’est pratiquement forcé.

Hey hey,

Je me sens plutôt mieux maintenant. Ce matin j’avais encore une brique dans l’estomac (pas trouvé de fanal, par contre), mais je pense que demain matin ça devrait être complètement parti. Ça a été une journée sans histoire mais productive en fin de compte.

Je me suis levé à 6 h 30, bien malgré moi. J’en ai donc profité pour clairer le lavage et le ménage tôt. Ensuite, un peu de job. J’étais pogné avec une job pas particulièrement longue (1000 mots, donc environ 1/2 journée, et j’en avais déjà un bout de fait), mais ughhh combien chiante! Après un placotage en règle avec Stef, j’en suis finalement venu à bout en fin d’après-midi. J’ai ensuite regardé un film (The Lookout, pas pire), et me voici.

Pas de photos pour aujourd’hui, désolé. Journée de repos!

À part ça, je commence mes cours demain. J’ai bien hâte de voir ce que ça va donner. Le gars m’a dit que c’était pas recommandé d’apporter un dictionnaire — et même officieusement interdit –, vu qu’ils visent une immersion (et non de la traduction) la plus totale possible. J’ai des doutes, pour être franc. Je peux chercher assez vite dans un dictio pour pas que la conversation traîne de la patte, et me semble qu’on gagnerait beaucoup de temps si je cherchais le bon mot dans le dictio, plutôt que de me faire expliquer le concept — ce qui est déjà assez hasardeux, et peut être long si tu comprends pas la première explication.

Juste un exemple rapide. Le mot allemand pour « victime »? Je pogne le dictio, bang, 7 secondes plus tard, « Opfer ». Un autre exemple, sans réfléchir… OK, peinture. Bang, 6 secondes, « Malen ». Un autre? Uh… épée. 8 secondes, « Schwert ». Ouragan. 8 secondes, « Orkan ». Alright, vous comprenez le principe.

Maintenant, par comparaison, se faire expliquer en allemand le concept de victime… pas si évident que ça. D’autant plus que, une fois que tu finis par catcher ce que l’autre veut dire, qu’est-ce qui t’apparaît dans la tête? Le mot en français. Donc, on peut pas se sortir d’une opération de traduction. En tout cas, je pense que je vais l’apporter quand même. Je préfère l’avoir et finalement pas en avoir besoin plutôt que le contraire. Ensuite, retour ici et probablement un autre placotage (la météo s’annonce mauvaise anyway), et ensuite on verra. Ya une exposition qui prend fin le 1er août (déjà!??), donc j’aurais peut-être le temps d’aller faire un saut rapide demain ou mardi après-midi.

Fa que c’est ça… Rien de bien spécial à part de ça, j’espère que les choses vont bien pour vous autres.

Ah, et détail important… Arrêtez d’ajouter des commentaires à ma première journée de voyage! Je ne vois plus cette entrée-là dans ma configuration (je vois juste les 25 dernières entrées sans avoir à taponner), et je pense jamais checker le tout début, donc je ne les vois pas. Vous avez quelque chose à dire, allez à l’entrée la plus récente! Comme ça je serai sûr de le voir.

Bye!

5 réflexions sur “Repos…

  1. depuis quelques jours un etranger a élu dommicile chez les dupuis. Dans les premier temps, il se fit discret ne marchant que la nuit, mais peu a peu il se dégena…. jusqu’a se cacher dans la chambre de bain lorsque la amitraisse de maison faisait ses abluutions. Un soir elle le découvris a sa sortie ( de la salle de bain) rapportant l’intrus a son mari qui voulu le chasser immediatement, mais peine perdue ,il n’y avait pas de preuve….! Il le surveilla une partie de la nuit, puis oubliant l’incident se disant que l’epuse avait exagérée..:)) la fin de semaine arriva avec la visite des tantes a scrable… Puis tout a coup l’intru sort de sa cachette ….et entre dans l’armoire a victuailles, tante Cécile le vois passé (suspense) et se cacher derriere la porte, elle chaussa ses chaussures a semelles compensées…et ouvre la porte et voit l’intrus se vautrer dans le gruau et la farine (tout un party!) Tout le monde criais DENIS DENIS il est la.Denius sort avec une arme au poing….ou est-il ??? que je l’assasine, une lutte féroce suivie d’eclat de voix se fit entendre , la tante et la maitraise de maison tremblant de peur…et poussant des petits cris..juchées sur des chaises, tandis que Denis cria : je l’ai bien écrasé. En effet il l’avait bien écrasé avec son arme :le classeur :)) Il sortit fierement sa victime par la queue (bien étripée) tandis que les filles criaient de dégous, si vous voulez un forfait de quelques jours….entre la chambre de bain et l’armoire d’épicerie, n’allez pas chez les Dupuis, car vous pourriez finir comme ce pauvre mulot :)))de tante Cécile (extrait des élucubrations de tante Cécile)ceci est un fait réel :)P

    J'aime

  2. SalutNous avons hébergé un nouveau pensionnaire. Pendant très peu de temps car les tantes étaient horrifiées chaque fois qu’il se montrait.Hier j’ai fait sa connaissance. Trotte-menu qu’il s’appelle ou s’appellait car un voulant jouer è la tag avec, je l’ai coincé derrière mon classeur où il s’est trouvé écrabouillé. je l’ai sorti de là trippes pendantes, ensanglanté et tout à fait mort, à la plus grande horreur de la gente féminine présente.C’est à peu près toute la vie trépidante que l’on mène.Ça m’a fait du bien de te parler hier. Il me semble que le ton de ta voix avait changé au cours de notre conversation. En tout cas lâche pas, mon homme. C’est dans l’adversité qu’on reconnait les vrais hommes.À bon entendeurSalutDInutile de m’attendre à ce quela maitresse de céans efface les dégats. J’ai joué le rôle d’effaceur.9:03 AM

    J'aime

  3. Ughhhhh! Dégueu!Si vous voulez pas que j’achète la maison, vous avez juste à le dire! Pas besoin d’inventer des histoires de mulot 😀Ah, et pas pire, l’histoire, mais ça manque de lance-flammes!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s