Enfin vendredi!

Hey hey,

Enfin vendredi, mais c’est pas que j’aie à me plaindre côté job, c’est plutôt tranquille depuis que je suis ici. Juste assez pour avoir la confirmation qu’ils m’ont pas oublié, mais rien pour me tenir enchaîné au bureau. Quoique je devrais recevoir une job de relecture assez massive mercredi, due pour vendredi. Pas trop pire quand même, ça ne devrait pas vraiment affecter ma semaine chez Berlitz.

Ce fut une journée plutôt calme. J’étais « gearé » au ralenti. Une des personnes pour le tandem de conversation était supposée me contacter avant-midi. Naturellement, il n’en fut rien. Je placote avec Stef en début d’après-midi, et après avoir gossé encore un peu, je me décide à aller voir Death Proof au cinéma du Sony Center. Y avait un musée du film et de la TV qui m’intéressait beaucoup, juste à côté du cinéma, mais je me suis dit que j’aurais pas assez de temps pour faire les 2 aujourd’hui, donc le musée ira à demain.

Ah oui, ça semble être le cas pour la majorité des cinémas en Europe, mais on peut réserver sa place à l’avance, ou à tout le moins (si possible) la choisir à la caisse au moment de payer. Pour le Sony Center, on peut tout faire ça sur Internet. J’avais donc le siège F14, soit au milieu, en début de rangée (elle était tronquée, donc le début de rangée arrivait pratiquement vis-à-vis l’écran. Pas que ça ait eu beaucoup d’importance, en fin de compte : on était à peine 12 personnes dans la salle.).

Alright, donc l’aller fut sans histoire. J’achète mon billet illico. Il me reste 45 minutes, je vais faire un aller-retour express au Starbucks sur Pariser Platz pour me prendre un guide gratuit de la gang des visites guidées (les cartes à l’intérieur sont très bien faites). OK, malgré les branleux devant moi, je reviens amplement en avance. J’arrive dans la salle, tout est neuf bien sûr. Les sièges sont ahhhhh super confortables! Et beaucoup de place pour les jambes! Même pas besoin de se ramasser sur son siège quand du monde passe devant toi pour aller s’asseoir, nice.

Les corridors qui mènent aux salles sont très bien aussi! Ya une petite touche bien cool que je vous montrerai sur les photos demain.

Ah, Die Hard 4 est à l’affiche actuellement. Ici, ils appellent ça STIRB LANGSAM (littéralement, « Meurs lentement », heh.)

Donc, ça finit par commencer. 3 minutes d’annonces environ, juste en allemand. Enfin, une annonce de crème glacée. Puis… les lumières s’allument.

Oh, shit, me dis-je. Ils font encore ça?!?

Flashback, fin août 1994, encore à Berlin. Je me souviens plus dans quel cinéma exactement (pas celui-ci, c’est sûr. Je pense que c’était proche du Zoologischer Garten), mais j’avais le choix entre 2 films en anglais : Reality Bites et The Cowboy Way. C’est comme choisir de mourir noyé ou électrocuté. J’avais donc choisi Reality Bites (tolérable malgré tout), et ils avaient fait le même coup. 5 minutes d’annonces, et ensuite les lumières s’allument, et un bozo retontit avec un chariot et demande si quelqu’un veut un rafraîchissement. J’aime espérer que le monde est pas si influençable que ça, mais à la simple écriture de cette ligne, la boule de plomb dans mon estomac me suggère que je me trompe.

On revient donc en juillet 2007, personne ne veut rien, et les lumières se réteignent. Un autre 3 minutes, cette fois de bandes-annonces (The Bourne Ultimatum, Transformers, et une autre affaire), et enfin le film commence…

Le moins j’en dirai, le mieux tout le monde se portera.

Bon, OK, si vous insistez.

Disons que le film se divise en 2 parties. La première, même si ya beaucoup trop de blahblah (à part 90 secondes à la fin, en fait c’est juste ça), reste pas trop pire. La deuxième partie, avec de nouveaux personnages (Kurt Russell est le seul personnage masculin), ughghhhhh… même si c’est dans cette partie qu’il y a les 20 minutes d’action du film, Jesus Christ. Ya un des personnages qui est tellement chiant que je souhaitais qu’elle y reste. C’était le personnage « plus black que black » type (et je sais que c’était délibéré), vous savez…. « git yo’ white bitch ass ova her’, ya muthafucka! Nigga please! ». Continuellement, sans arrêt. La torture la plus totale.

Je me donne comme consigne de fermer ma gueule en toute circonstance au cinéma, mais l’envie était vraiment forte de hurler « SHUT THE FUCK UP! » ou mieux encore, quelque chose en bon québécois. Ça aurait eu le bénéfice supplémentaire de confondre mes compagnons anonymes dans la salle.

Maintenant, ma part est faite, et c’est sans aucun remords que je vais downloader Planet Terror quand il sera disponible. Pas que j’en aurais eu anyway, mais après m’être tapé ce fiasco, je sens que c’est presque mon devoir moral de ramasser l’autre partie gratos — qui semble-t-il, est bien meilleure que Death Proof.

Donc c’est ça, les effets spéciaux, les cascades et les poursuites sont excellentes, Kurt Russell fait une bonne job (j’aurais aimé le voir plus longtemps, certainement plus que les autres connasses qui yakaient des heures durant), mais à part ça, c’est un gros sandwich au caca.

Content d’avoir changé d’air un peu néanmoins, surtout que j’étais pas parti pour aller loin aujourd’hui.

Shit. Je viens de voir la météo, et en fin de compte il devrait pleuvoir demain. Je pensais que ce serait juste dimanche. Coudonc, on ajustera. Le musée du film et de la TV reste une possibilité, tout comme quelques autres (DDR Museum, Pergamon Museum, Musée de la technique, Musée historique, Musée de la préhistoire et de l’antiquité, Bauhaus Archiv, etc.), que je pourrai clairer au cours des prochaines semaines, pas d’urgence là.

Dans un tout autre ordre d’idées, on m’a fait une très bonne suggestion aujourd’hui. Qu’en est-il donc de ces sympathiques Allemands et de leur train-train quotidien? Est-ce possible d’avoir plus d’informations là-dessus? C’est une bonne question. Malheureusement, ma situation actuelle limite les contacts au quotidien avec du monde « ordinaire » (contrairement à celle en Espagne, par exemple), mais je vais essayer d’en savoir plus, ou du moins d’ouvrir l’oeil pour ça. En passant, si vous avez des questions spécifiques, n’hésitez pas.

À demain!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s