2 pour 1, 2e partie

ALLEZ AU POST PRÉCÉDENT POUR AVOIR LE « VRAI » DÉBUT DE MON RADOTAGE!

————————-
OK, le musée juif…

D’abord, ma journée. Tel que prévu, je suis allé au musée Juif. Sauf que j’ai pas pris la bonne rue et je me suis rallongé passablement. Parti à 10 h, je suis arrivé presque à midi! J’avais déjà un peu mon truck en arrivant. Cela dit, wow… C’est l’exemple par excellence du bâtiment qui transporte un message.

Tout d’abord, allez voir la page web du musée. Et particulièrement les photos du bâtiment. Oubliez pas de checker l’intérieur aussi. Curieux de voir de quoi ça a l’air vu du haut des airs? Voici. Et il faut passer par la bâtisse traditionnelle pour entrer. « L’éclair » n’a aucune porte d’entrée.

Y avait une oeuvre vraiment flyée à l’intérieur, « Le vide de la mémoire ». C’était tout plein de gros disques métalliques par terre, avec des trous dedans pour en faire comme des visages. L’artiste a spécifiquement demandé aux visiteurs de se promener sur les disques. Je l’ai fait, et ça fait un méchant bruit. Les faces représentent les victimes de l’Holocauste, et le coin sombre tout au fond (c’est une grande pièce) représente l’oubli, si je me souviens. En tout cas, c’était aussi différent qu’inattendu.

À part ça, y avait aussi une exposition à l’intérieur du musée. Y avait du stock. C’était très instructif et très complet. Pour 5 euros, c’était une aubaine.

Photos!


Vu de l’extérieur (sans joke!). Si je m’étais déplacé vers la gauche, on aurait vu en arrière-plan l’entrée principale (la vieille bâtisse).


Un autre racoin de l’extérieur.


Encore un autre racoin. La série de colonnes avec du gazon dessus est le Jardin de l’exil, 49 colonnes (7 x 7) remplies de terre.


Et un autre racoin!


Une maquette du musée. Vous pouvez voir « l’éclair » dans toute sa miniature splendeur. Désolé, pas de flash, donc c’est un peu sombre.


L’escalier qu’on prend pour descendre une fois notre visite de l’exposition terminée. Allez voir le plan sur le site.


C’est ça, « le vide de la mémoire ».


Voici les disques métalliques dont je parlais. On marche probablement dessus pour symboliser l’oppression que les Juifs ont subie.

Vous voulez savoir quel son ça donne, marcher là-dessus? Vous êtes donc chanceux! Voici un clip Youtube juste pour vous autres! Pardonnez le plan à la Batman, j’avais ma caméra dans le creux de la main, contre moi, et je voyais pas exactement ce que je filmais. Et j’étais tout seul à me promener dessus quand j’ai filmé ceci.

Vous pourrez pas venir dire après ça que je vous traite pas aux petits oignons!

À demain!

2 réflexions sur “2 pour 1, 2e partie

  1. Salut BobinoLe musé juif semble tout aussi captivant C’est vrai qu’on est au petit oignon pis c’est bien le fun,le lien u-tube ca c’est fort,tu fait pas les choses à moitier.Dire que moi,à ta place,je ne donnerais aucun signe de vie durant trois mois,on est comme on est.Lache pas tes bonnes habitudes(mais n’enprend pas trop de mauvaise,t’en as assez comme ca ahahah!)à oui va voir les commentaire d’hier.SalutJean

    J'aime

  2. Hey hey,Ah, je sais pas, ça me semble important de documenter le voyage le mieux possible… Encore récemment, j’ai relu le blog de l’Espagne et j’étais bien content d’avoir mis un paquet d’anecdotes pas rapport. Au moins tout est encore bien frais dans ma mémoire.Et si ça peut convaincre quelques-uns d’entre vous de venir voir la place en personne (ou de partir quelque part, point), ben ce sera encore tant mieux!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s