Scène de haute tension #2 : Vais-je parler à quelqu’un aujourd’hui?

Hey hey,

Je vous dis que le moral était pas à son plus haut à matin. Même si c’était le gros soleil pour la première fois que je suis ici, j’en menais pas large. Je sais pas pourquoi exactement, mais tout paraissait soit plate, soit sans espoir.

J’ai parlé avec Stef autour de 13 h 15 ici (7 h 15 pour vous autres). On s’était donnés rendez-vous à 13 h (KIOOUUUUUTE!), mais savez-vous pourquoi je suis arrivé en retard? Parce que le café d’hier ouvre juste à 15 h le dimanche! Shit. J’ai donc dû virer de bord illico et espérer me freeloader une connexion à mon retour. Heureusement, ça a réussi.

Après notre conversation, je me suis mis au ménage, et ça a inclus les draps que j’avais pas eu l’occasion de laver. Avec le soleil et le vent, même sans séchoir y devrait y avoir moyen d’avoir des draps secs d’ici ce soir, right? J’ai patenté de quoi à la mode Débrouillard 50, et Odin m’a souri, parce que maintenant tout est propre, sec et remis en place (y compris le rideau de douche). J’ai aussi passé un bon coup de Vim (Fun fact : ici ça s’appelle Viss, prononcé Fiss) partout sur les murs en carreaux de la salle de bain — j’étais tanné de voir des cheveux de provenance inconnue — ainsi que dans la douche. Tout est maintenant beaucoup mieux. Y reste de l’incrusté, mais avec ce que j’ai ici, je peux rien y faire. Au moins à partir de maintenant, ce sera ma crasse 😀 Il ne reste que les planchers à faire. Je les réserve pour demain matin, en attendant le gars du téléphone. On croise les doigts.

Ensuite, ensuite… Ben avant de conclure le ménage ce soir, je suis allé prendre une marche de 16 h à 18 h, question de mériter mon souper. Je suis allé un peu vers l’Ouest, et je suis tombé sur le château de Charlottenburg. Wow, bel endroit (cherchez-le sur Google, Schloss Charlottenburg). J’ai pris quelques photos, mais elles sont nulles à chier. J’aurai ben l’occasion d’y retourner, c’est à même pas 15 minutes d’ici.

Micro-anecdote sans intérêt : À un passage à piétons près du château, je vois une fille dans la vingtaine à côté de moi. Il y a un tout petit drapeau français sur son tee-shirt. Je ne dis rien pendant quelques instants, on marche plus ou moins côte à côte, et juste comme j’arrive pour prendre ma respiration et tourner la tête pour lui demander si elle est Française, BAM! Un quidam de surgir de nulle part! Il arrive à ses côtés et commence à lui placoter ça en allemand vitesse grand V. Elle lui répond de même. C’était son chum, drette comme j’allais parler à ma première personne de la journée, haha. Il a le sens du timing, celui-là. Le silence étant d’or, j’ai poursuivi mon chemin.

Je vous l’avais dit que c’était sans intérêt! Juste un petit moment « what the fuck? » de la journée.

Alors c’est ça, je sais honnêtement pas pourquoi je vais dans tant de détails pour une journée pourtant assez banale, mais disons que le soleil a fait du bien. Devinez quelle température on va avoir pour les prochains jours? Eh oui, retour à la « normale », bordel. Oh well. Pas grave, si la question Internet peut enfin être réglée demain, et le téléphone peu après (j’ai même pas de bottin téléphonique non plus), là je vais enfin pouvoir vraiment m’organiser comme il faut.

Bonne soirée à vous tous!
À demain!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s