Repos quasi forcé

Hey hey,

Ah, on a essayé! On était fin prêts pour la visite « 3e Reich » de cet après-midi. On s’est même rendus jusqu’au lieu de rendez-vous… on est toutefois arrivés un peu en retard, parce que le métro passe moins souvent le dimanche, donc on a dû attendre 6 minutes à une place et 11 à l’autre. Donc toute avance qu’on a eue en partant d’ici était bien partie quand on est arrivés.

La météo était aussi carrément maussade. La fatigue commençait déjà à se faire sentir, et on avait même pas encore commencé. (Heureusement que les billets avaient pas encore été achetés…). Fuck it, on va se promener un peu à la place. De toute façon, la même visite se fait mardi, et du vendredi au dimanche.

On retourne brièvement voir les ours de la tolérance de l’autre fois, mais faut se rendre à l’évidence : notre « tank » est vide. On s’en va faire une couple de commissions à la gare principale (ils ont une épicerie Kaiser’s là-bas. Ici, une épicerie ouverte le dimanche c’est rare comme de la marde de pape.). En fin de compte, avec le viraillage on en marche quand même une pas pire. On revient finalement ici à 15 h 30 environ, et ça a été le repos quasi total depuis.

Aucun regret, par contre. Au moins on s’est rendus là-bas, et on a essayé. Ce sera pour mardi, faut croire. Demain, ça devrait être mollo; mardi, peut-être la visite 3e Reich; mercredi, souper au resto illégal avec la journaliste; jeudi, rien pour le moment; vendredi, souper chez mon ancien prof d’allemand; samedi, match de soccer du Hertha Berlin avec un groupe — organisé par la même gang des visites guidées. Semaine intéressante en vue!

OK, maintenant des photos!


Voici les Ours de la tolérance. On en retrouve aussi des plus gros devant la porte de certaines entreprises et organismes de la ville. La journaliste les déteste — elle trouve que c’est de la bullshit commerciale. Je peux voir son point de vue, mais j’avoue que j’aime bien certains des résultats. Dans l’exposition ci-dessus, on retrouve un ours par pays. On suppose que l’ours a été décoré par un artiste dudit pays pour refléter sa culture.


La merde du Canada. Si vous voulez m’expliquer ce que ça veut dire, allez-y fort.


L’Iraq.


Cuba. J’aime bien le cigare, et le fait que le corps soit arrangé en cigare aussi.


Les États-Unis. Un de mes préférés de la gang.

La majorité sont beaux, et plusieurs sont très beaux ou même écoeurants. Beaucoup de potentiel pour des cadres ici…


Musée Pergamon, durant la longue nuit des musées samedi soir. Je vous avais parlé des portes d’Ishtar ça fait quelques semaines… Voilà une autre section.

MAIS… Plus tôt dans la journée de samedi, on a fait notre visite guidée « Red Berlin »!


Nicolaï, notre guide. Il est né en Bulgarie, mais a émigré aux États-Unis avec ses parents en 1980. Il habite à Berlin depuis 3 ans.


C’EST CREEPY! On était au mémorial du mur (je vous en avais déjà parlé ça aussi), et j’ai pas pu m’empêcher de prendre une photo de lui en ninja.


Creepy a le don de s’immiscer dans des photos… Sa prochaine étape : s’introduire dans nos rêves et ruiner nos existences.


Ça c’est le gars du couple sympathique qui offrait au monde de grimper pour prendre des photos (!). Si c’est pas du service, je sais pas c’est quoi. Creepy a accepté l’offre, et c’est là qu’ils ont échangé quelques phrases, et que, à ma grande stupéfaction, Creepy semblait pas si pire que ça après tout. Mais si on se fie juste à son look…oh boy.


Ah ben regarde donc ça… Je pensais que c’était juste en Espagne qu’on conduisait des 4-roues en pleine rue!


Un des buildings dans le coin de la Karl-Marx Allee. Notre guide nous avait suggérés de se promener sur cette rue, un des « trésors » communistes, selon leurs dirigeants. On est restés dessus quelques minutes, et j’avoue que l’architecture est assez spéciale. C’est garanti que je vais retourner voir ça.


Le Oberbaumbrücke. (Brücke = pont). On voit le pont dans le film Cours Lola cours. (Louez-le! On y voit aussi le Gendarmenmarkt). Juste à côté, sur la Mühlenstrasse, se trouve la East Side Gallery.


Apparemment que Stef n’était pas la seule à prendre le pont en photo. Notez la vieille Citroën à ma droite.


C’est une des murales les plus connues, mais on l’a trouvée par hasard. Elle était derrière la façade.


Une des célèbres murales de la East Side Gallery. Dommage que les graffitis aient un peu gâché la sauce… Les images qu’on voit sont habituellement plus vieilles, quand les murales étaient encore toute neuves. Mais, mais, mais… Lisez l’article de Wikipédia. Apparemment qu’elle sera totalement restaurée l’an prochain, woohoo!


Ça, c’est quelques centaines de mètres après la murale comme telle. On est tombés dessus complètement par hasard. Ça, et aussi…


Une parade pro-pot!

« PARADE DU CHANVRE!
Contre le poison dans l’herbe! »


C’est là qu’on s’est fait aborder par deux jeunes ben paquetées et ben gelées.


La police n’était pas impressionnée.

Alors voilà, telle fut notre journée d’hier. Bonne nuit à vous tous, et priez pour que Creepy vienne pas vous rendre visite!

4 réflexions sur “Repos quasi forcé

  1. SalutDimanche nous avons été déjeuné à l’Essentiel avec Nathalie, Jean, Hélène, Nelson et Denis (et moi), tous dans la même voiture (celle de Jean). Il ne manquait que vous deux. Ça a été agréable (quand même!)Cécile est arrivée pour souper. Elle descend sur la Côte demain. Diane et Mauricio sont passés en soirée.Une très belle journée ensoleillée.Stéphanie, as-tu encore ton beau suntan?Drôle de tête, le guide Nicolaï. Tes photos sont super même si l’ours can est affreux. D’ailleurs ils le sont tous un peu. Ça nivelle par le bas.ByeY

    J'aime

  2. Hey hey,Eh non, Stef n’a plus son bronzage! Faut croire que la qualité était moins bonne que la fois précédente. Ajoutez à ça quelques épisodes de forte transpiration (à l’aéroport, à courir d’un terminal à l’autre), et elle avait un teint marbré à certains endroits, heh. Donc, hop on frotte tout comme il faut, et bye bye bronzage!Pour ce qui est des ours, je pense pas que ce soit juste d’appeler ça du nivellement par le bas. Faut pas oublier qu’ils sont dans une exposition plein air, et non dans un musée à plein prix. C’est accessible à tous, et je pense que les oeuvres le reflètent. Si ça avait été dans la Nouvelle Galerie nationale, là c’est vrai, j’aurais trouvé ça BS.Faut aussi dire que les photos rendent pas justice à la richesse de certains détails, et que je les ai pas tous affichés.Bye!

    J'aime

  3. Salut le justificateur.Moi,je trouve ca pas rapport (les ours ),tu doit me trouver inculte,mais bordel ,ca rime à quoi,pourquoi pas les girafe de l’incontinance? elle pourraient servire de douche public,gratuite.Creepy,ay ay ay beau spécimen j’en veux un dans un bocal pour mettre dans le salon.Et vous ca va?Je vien de reprendre l’ordi ,car, nous avons eu une semaine tres occupée ,hier on as eu notre premier cours pré-natal,ca me tentais pas pentoute d’y aller,mais une fois rendu c’était bien le fun.Il yavais quatorze personne,6 gars et 8 filles,ils étaient tous bien sympathyque,on se revoient tous les mardi soir pendant huits semaine.à soir encore un peu de peinture pour la finition du sous-sol et en fin de semaine on passe à la chambre de bébé,ras le bol de la peinture,mais quand ce sera fait je serais bien content.Portés vous bien et à la prochaine.Jean

    J'aime

  4. Haha, ben en fait je suis un peu dans l’erreur. Ça s’appelle pas les ours de la tolérance. Le vrai nom est « Buddy Bears », la patente sur la tolérance était le sous-titre de l’exposition. Allez voir là : http://www.united-buddy-bears.com/de/home/index.php?lang=en&bbbyear=2007 Pourquoi des ours? J’ai pas lu le site au complet, mais je pense que les créateurs de l’exposition venaient de Berlin. Et l’ours est la mascotte de la ville, donc… Mais, mais, mais! Le nom de la ville ne vient pas de « Bär » (« ours »)! Je l’avais déjà expliqué ça fait quelques semaines, creusez-vous les méninges 😀6 gars et 8 filles? Donc 2 gars ont réussi à se défiler! À moins qu’ils ne l’aient déjà fait dès qu’ils ont su que la fille était enceinte, heh. Content que votre groupe ait de l’allure. C’est nul à chier quand c’est pas le cas.Beuh-bye!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s