Ben tranquille!

Hey hey,

Ce soir, j’étais supposé avoir un rendez-vous de conversation avec la journaliste, près du Checkpoint Charlie, à 20 h. Sauf que, ehh boy, ça me tentait pas! Mais, malgré tout, je sacre mon camp, prêt à me taper un 40 minutes de marche/métro/viraillage.

Sauf que le temps avance trop vite, et je me ramasse assuré d’arriver en retard. Shit. Et en plus de ça, c’est très humide aujourd’hui, donc après 2 coins de rue à vitesse grand V, j’ai le gilet ben collé dans le dos. Je m’endure tout simplement plus. Fuck this, je vire de bord, et une fois revenu je lui laisse un message m’excusant de pas être là. D’autant plus que ça me gosse de partir durant les heures de travail. Plus tôt dans la journée me convient beaucoup mieux.

Bref, il ne s’est rien passé aujourd’hui. Une journée sans histoire. Alors quoi de mieux que de vous pitcher quelques photos d’hier?


Voici les maisons qui étaient dans le coin de l’arrêt d’autobus. Je les trouvais tellement… non typiques d’une maison allemande? Je sais pas, ça fait peut-être trop longtemps que je suis dans Berlin, mais ces maisons-là (et les autres dans le coin) m’ont vraiment surpris de par leur look.


En voilà une autre batch, près de la rue St-Exupéry, rien de moins. Sans voir le panneau, auriez-vous honnêtement pensé que c’est une rue de Berlin? (OK, la banlieue, mais quand même…)


Envoye, marche, ti-gars! Voici le panneau qui disait que j’avais encore au moins 400 m à faire. Heh, là-bas j’ai vu quelques ptits vieux visiter le musée, et ils avaient l’air d’en pomper un coup!

C’est un autre détail ici. Tout le monde marche! J’en ai vu des spécimens de 9o ans, avec leur canne/marchette, et envoye!


OK, je traverse l’entrée, et je marche un 5 minutes pour arriver ici. Des anciens missiles et autres équipements de la RDA et de l’URSS.


Ça, c’est à l’autre extrémité du musée, au bout de l’autre piste d’atterrissage. Je suis peut-être facile à divertir, ou le soleil tapait trop fort, mais à voir le geste du gars, je me suis imaginé un dialogue et je suis parti à rire tout seul. Allez-y, essayez pour voir!


À l’intérieur des hangars, il y avait plein de reproductions, dont celle-ci. C’est l’expression des mannequins qui m’a presque fait éclater de rire (encore). Sauf que cette fois-ci, l’excuse du soleil ne tenait plus.


AAAAAHHH!!!!

Freddy Krueger est en fait Johannes Steinhoff, ancien as du combat aérien et plus tard commandant de l’OTAN. C’est, comme vous pouvez le deviner, un crash aérien qui lui a redessiné le profil comme ça. Deux ans d’hôpital, reconstruction des paupières, le paquet. Il a obtenu l’Ordre du mérite allemand, la Légion du mérite américaine et la Légion d’honneur française. Alors, chapeau Freddy!


L’intérieur d’un jet de combat, me souviens plus lequel…


Le Fokker du Baron rouge. Une réplique anyway, parce qu’il ne doit plus rester grand chose de l’original.


« MAYDAY! MAYDAY! Je mesure 5 cm et je suis prisonnier d’un modèle réduit! »


Une autre série de maisons atypiques du pays, à mon retour à l’arrêt d’autobus.

J’aurais pu prendre des dizaines d’autres photos d’avions et d’hélicoptères de plusieurs époques — j’en ai pris quelques-unes, bien sûr –, mais j’ai pensé vous montrer d’autre chose.


Encore une autre batch de maisons. Je vous dis, ça m’a vraiment surpris!

Fa que c’est ça, tel fut mon voyage au pays d’Oz. Beuh-bye!


4 réflexions sur “Ben tranquille!

  1. salut l’architecteLes maisons en rangée, c’est pas des maisons,c’est des motels.Les autres par contre,ca!c’est des vrais maisons,ca doit couter une beurrée des maison unifam. dans berlin?Pour rire des manequins tu doit etres fatigué pas pire?Gros bizouJean

    J'aime

  2. Hey hey,Je sais pas combien une maison du genre peut coûter. Je l’ai montrée à ma partenaire de conversation d’aujourd’hui, et elle m’a dit que c’était une maison de banlieue typique (!). Eh ben…Ouais, j’avoue que j’étais fatigué un peu!Et pour le gars, on dirait qu’il a mis sa face dans le micro-ondes un peu trop longtemps. J’aime bien aussi sa pose, toute calme et sérieuse, comme pour dire « Essayez d’ignorer le fait que je suis atrocement défiguré ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s