Une fois de plus, je m’en sors pas trop pire!

Hey hey,

C’était parti pour être une journée pénarde, en théorie. Ils prévoyaient de la pluie ou des orages toute la journée, sauf que moi j’avais la bougeotte.

Je suis donc allé faire un tour à pied au Wertheim, dans le coin du KaDeWe (vous vous souvenez du Wertheim, right?). Un peu d’épicerie là-bas, et hop je reviens en métro (je suis parano pour ce qui est de rapporter du stock réfrigéré le plus vite possible).

Je décide de débarquer à la station Deutsche Oper, pas trop loin de chez moi. Ça s’appelle comme ça parce que c’est tout juste à côté du Deutsche Oper, imaginez-vous donc. Donc, j’arrive pour sortir de la station — c’est sur la très passante Bismarckstrasse, oubliez pas –, et…

… la rue est déserte.

Eh? Pas de piétons non plus. Et le seul véhicule que je vois est un autobus, mais… il semble très très vieux.

Je suis honnêtement confus. Ah, je vois un attroupement de personnes en uniforme. La police? Non. Des soldats? Non… ça ressemble à des gendarmes, ou un uniforme protocolaire, quelque chose de pas du tout actuel. What the fuck?

Ensuite, je vois les personnes avec les walkies-talkies, plus la plate-forme avec les caméras. Ahhhh, OK. Un plateau de tournage. Durant environ 5 secondes, à mesure que je montais les marches de la sortie, j’étais dans la Twilight Zone comme je l’avais pas été depuis des années.

J’avais malheureusement pas mon appareil sur moi. Pour peut-être la première fois depuis que je suis ici! Ça m’apprendra à vouloir voyager léger pour faire des commissions. OK, je vais déposer mon stock en vitesse ici, saisis ma caméra, et reviens sur mes pas.

C’est à ça que l’attroupement ressemblait, vu de très loin (j’y revenais). On voit l’autobus. L’image est pas fameuse parce que le zoom est au max, et j’ai peut-être pas pris le temps de rester immobile. Oops.

La Bismarckstrasse fermée. C’est plus rare que de la marde de pape. On peut (probablement) voir la Siegessaüle tout au bout. Pour vous situer, je regardais dans cette direction. La rue était fermée à l’intersection Leibnizstrasse (qui devient Cauerstrasse un peu plus au nord).

Quelques véhicules d’époque. La scène qu’ils tournaient, c’était ces véhicules qui tournaient le coin et se stationnaient.

En regardant le tout, j’entends une fille demander à une des personnes au walkie-talkie si c’était une scène pour le film sur von Stauffenberg (avec Tom Cruise dans le rôle-titre). (Ah ben, je pensais que Spielberg le réalisait. Nope, c’est Bryan Singer, qui n’est pas mauvais non plus.)

Le gars hésite une seconde, puis dit oui. Je pense qu’il dit la vérité. C’est comme s’il s’était demandé si c’était une bonne idée de répondre avant de finalement confirmer.

Je sais que c’était une scène mineure du film qu’on a vue, et que c’était le réalisateur de la 2e équipe de tournage qui était là. Singer s’occupe des scènes avec les acteurs principaux, et la 2e équipe fait les paysages et le remplissage. Je sais aussi que Tom Cruise n’était pas là, haha. Vous savez, juste au cas où quelqu’un se serait posé la question. Vous ne vous l’êtes pas posés toujours, j’espère? Bon, fiou.

Alors voilà, un bon marchage dans l’ensemble, suivi d’un après-midi super mollo (et bien arrosé, on t’a eu une méchante averse). Et ce soir, j’ai regardé Ocean’s Thirteen. C’était moins pire que je pensais, mais ça correspondait à ce que j’avais entendu. Meilleur que le 2e (2 heures de moi me claquant une porte sur les doigts aurait été meilleur que le 2e), moins bon que le premier.

Demain tranquille en vue, j’ai une autre conversation avec la journaliste au musée Hamburger Bahnhof. Ça ferme à 18 h, et on se rencontre à 16 h. Apparemment que cet endroit est quelque chose, donc je sais pas si 2 heures suffiront. On verra.

Ah, et voici une ou deux photos de ma promenade d’hier.

Je vous avais parlé des maisons ayant encore des impacts de balles de la guerre? En voici une. Ça… ça remet les pieds sur terre quand on voit des preuves tangibles de ce qui s’est passé. Tout est rénové ou en voie de l’être maintenant, donc je peux comprendre qu’on « oublie », ou plus exactement qu’on perde de vue ce qui est arrivé.

La Nouvelle synagogue. Elle est ici. (La maison avec les impacts de balles était sur la Sophienstrasse, tout près, un petit peu à l’est-nord-est.). La photo rend pas justice au dôme doré assez impressionnant. Ah ben, ils ont un site web, malheureusement sans photo de l’extérieur.

Fa que c’est ça, c’était un petit tour d’horizon juste pour vous autres. À demain!

4 réflexions sur “Une fois de plus, je m’en sors pas trop pire!

  1. Salut l’historienNous sommes revenus de notre periple à Magog,ca a été bien le fun et tres interessant,mais quand on peu voir ce que toi tu vois ca devien assez banal.L’hotel ou nous étions est un 4* mais nous étions dans la vieille partie,qui elle equivalait à un .004*(quatre milliemes d’étoile)nous avions un petit lit 54 pouces,comparé au lit king habituel,fuck!A coté par bonheur il y a un divan lit,que je décide d’adopter.Le putain de divan lit ,une fois transformé est encore pire qu’un tas de barre d’armature d’acier avec une toile par dessus,ah ce qu’on ferait pas pour une femme enceinte.J’ai juste presque pas dormis mais c’est pas grave moi j’allais pas la pour ca,en plus le premier soir avec une gang de rigolo du voyage on c’est infligé une genre d’anesthésie général,le sommeil en fut moins pénible,mais le réveil un peu plus,bof l’habitude aide.Je trouve tous simplement passionnant et émouvent les traces que l’on peut apercevoir et qui témoignent d’un passé qu’il ne faut pas oublier,j’espere qu’il n’ont pas l’intention de faire disparaitre les traces de leurs vision démesurée d’eux meme.Wow! la shu fatigué,j’ai écrit des affaires songées eheheh.

    J'aime

  2. Hey hey,Haha, je pense que la vie à l’Hydro t’a gâté un peu 😀 J’ai vu un reportage genre JE (en moins abrutissant) sur des hôtels en Égypte supposément bons mais qui sont en fait de qualité… douteuse. Probablement un -4 étoiles. Ou un 4 coquerelles. Sérieux, je compatis, Hydro ou pas, c’est nul de se ramasser dans une chambre pas confortable, et chapeau pour avoir sacrifié ton confort pour la noble cause 🙂 Haha, bravo aussi pour l’anesthésie générale. C’est la cause et la solution à tous les problèmes!(À propos de la maison) Je pense que le danger, c’est d’arriver au point où il faut faire un effort extra pour avoir des témoignages du passé. Si c’était de moi, ils ne devraient jamais rénover cette maison. Des monuments et des musées, c’est excellent comme tel, mais c’est facile de ne pas les voir, tsé? Surtout pour les habitants de la place, ironiquement.Une maison avec des impacts de balles, c’est du réel. Ya du monde qui sont probablement morts devant cette maison (ou dedans) et qui demandaient rien de plus que de faire leur petite vie tranquille. Incroyable, ce qu’une seule personne peut réussir à provoquer.Parlant du passé, c’est possible que j’aille au musée de l’Armée de l’air demain. C’est loin en titi — faut que je me rende à Spandau, cooooooomplètement à l’ouest, et le musée est à 9 km de là! Je vais voir si je suis game pour ça.Beuh-bye!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s