L’ultime et long lundi

Hey hey,

Eh oui, ainsi se termine la première journée de cours de ma dernière semaine.

On a 3 nouveaux étudiants : un Allemand (de Heidelberg, que j’ai déjà visitée et qui a un château écoeurant), une Américaine (Pennsylvanie) et un Hollandais (qui avait déjà été dans nos cours mais qui s’est absenté 2 semaines, je sais pas pourquoi). Heh, Ryan et moi sommes maintenant les vieux vétérans qui avons tout vu et entendu, et en ce qui me concerne, ça me tente plus trop de faire la connaissance de nouveau monde. Ça m’empêche pas de rester poli et amical, bien sûr, mais vous comprenez ce que je veux dire. D’autant plus que l’Américaine reste juste cette semaine et l’Allemand, une de plus, ça fait qu’ils pensent peut-être la même chose que moi.

Je pensais à ça la semaine passée, et c’est pas impossible que je refasse la même chose (venir me perdre en Espagne quelques semaines) l’an prochain ou dans deux ans. Sauf que ce serait peut-être pas ici, mais plutôt à Salamanca, à l’ouest du pays, pas trop loin du Portugal et de la Galicée au nord-ouest (là où se trouve Santiago de Compostelle) – apparemment que Salamanca est une très très belle ville -, et ce serait probablement pour 4 semaines plutôt que 8. En tout cas, comme pour le reste, on verra bien comment ça se présente. Soit ça, soit 4 semaines en Allemagne.

On a une nouvelle prof pour remplacer Carmen. Elle s’appelle Lina, elle paraît assez bien, elle semble gentille… et elle aurait vraiment besoin d’une job de dents. Yeeech, dommage.

C’est drôle (et probablement normal), mais c’est comme si mentalement je n’étais déjà plus ici. Demain on commence le subjonctif, et je m’en tape complètement. J’étais même pas capable de faire les exercices en classe aujourd’hui. Il faisait trop chaud dans la classe et… bah, chaleur ou pas, ça me tentait juste pas. D’ailleurs je vais aller faire mes « achats de retour de voyage » tout à l’heure. J’ai quelques idées, et j’espère tout trouver. En passant,

JEAN, REDONNE-MOI LE NOM DE LA REVUE QUE T’AS MENTIONNÉE AU TÉLÉPHONE!

À part ça, c’est bien possible que Ryan et moi manquions une demi-journée de cours mercredi pour aller à Malaga. C’est un peu dommage de manquer une classe de culture (les 2 autres heures, plus ou moins, surtout qu’on a déjà la matière dans le cahier), mais je vais survivre, quitte à demander demain au prof de me dire ce qu’on va aborder mercredi. Si on reste jusqu’à la fin, ça nous met au plus tôt à l’autobus de 15 h… Reste que dans l’ensemble, j’aurai manqué 2 demi-journées en 8 semaines (dont 1 parce que j’étais malade). Pas trop pire quand même. Gardez en tête aussi qu’on est pas en Sibérie ici. Ya, disons, une ou deux choses à voir et à faire!

Même que je me demande si ça a de l’allure de maintenir l’assiduité maximum, même si c’est ma dernière semaine. La température est écoeurante depuis 3 jours, c’est rien pour aider (j’ai donné mon 110% et travaillé fort dans les coins de patinoire pour pogner un coup de soleil. La puck a roulé pour nous autres, et j’ai maintenant les épaules rouges comme le logo du Canadien. Au moins j’aurai pas de bronzage d’habitant!). Pas que j’ai l’intention de manquer le reste de la semaine, mais la question se pose.

Je viens de me rappeler de X-Men 3. C’est une autre possibilité, que j’aille voir ça cette semaine. Sais pas, je vais voir si je vais le voir, ho ho ho.

Amusez-vous bien!

4 réflexions sur “L’ultime et long lundi

  1. SalutCyno de Kunos en grec comme cynodrome (endroit où on fait courir les lévriers. C’est un mot que je n’ai pas retrouvé dans les dicos. Un mot de mon invention,mais qui se justifie et s’explique dans la dérive de tauromachie, combat de taureaux)Capis?D

    J'aime

  2. Cher PatrickJ’ai oublié hier de te dire que j’avais eu droit à une remontrance de Jean pour les conseils donnés pour ton plan B. Même s’il me critique, je l’aime pareil.Une très belle journée auj. Travaillé autour de la maison.J »ai rencontré nos nouveaux voisins. Ils sont jeunes et sympathiques avec 2 jeunes enfants.A la prochaineSuperMémaine

    J'aime

  3. Hey hey,Jean : OK, je vais checker ça de plus près. J’essaie de profiter, mais ça commence à être tough. La chaleur et le soleil fessent vraiment fort, et ça me tente pas de rester « chez nous », surtout quand les 2 écoutent leur « musique » ou se parlent (crient) d’un bout à l’autre de l’appartement. Ma patience s’effritte, je le sens. J’ai hâte de revenir aussi.P’pa : OK OK, si tu veux être tout seul à te comprendre, t’es sur la bonne voie, haha.M’man : Une remontrance? Pourquoi faire? Je m’adonne à penser la même chose de toute façon, heh. Ya trop de patentes qui peuvent mal aller, des retards possibles, etc. etc.Bye!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s