Cinq de faites, 3 à faire

Hey hey,

Eh oui, 5 semaines de cours terminées. En fin de compte, je me suis pas informé pour les cours intensifs. C’est pas une priorité, je dois avouer.

Je reviens donc tout juste de Mission Impossible 3. Je dirais 6.5/10, et je vais emprunter une phrase que j’ai lue à propos du film… Beaucoup de testostérone, pas beaucoup d’adrénaline.

Le film « fonctionne », ça ya pas de doute. Les scènes d’action sont bonnes, ya pas une seconde où on s’ennuie, pas de temps mort.

Mais ça manque de suspense, de tension. C’est le genre de film parfait pour l’été, vite vu, plutôt vite oublié. Je suis quand même content de l’avoir vu au cinoche.

Côté langue, eh ben ya pas meilleure façon de pratiquer son oreille! J’en ai manqué passablement, par contre. Faut dire que c’est pas super compliqué, et on peut remplir les trous facilement. Bref, louez-le sans hésitation, bonus points si vous avez un bon système chez vous.

OK, maintenant faut que je parle un peu de Mario, tel que promis hier.

C’est un Italien de Milan, et il est tordant. Et il correspond au stéréotype (début vingtaine environ), sauf qu’il n’est pas chiant et reste quand même discret! Il parle avec les mains, sauf que ses gestes sont pas exagérés et ses bras restent proche de son corps (j’avoue que je redoutais le pire à sa première journée, quand il est arrivé). Il est venu ici sans aucune notion d’espagnol, et espérait que la ressemblance italien-espagnol aiderait. Ça semble être le cas (FRA-ESP m’aide en maudit en tout cas).

Mais quand on placote entre les cours, c’est un show. Il parle anglais pas pire, mais avec un accent assez fort, avec une couple de mots en italien et en espagnol à travers de ça. L’autre fois, il expliquait qu’il était allé à un resto italien proche de l’école, et que ça avait pas été mangeable.

Maintenant, imaginez un accent italien typique, avec les gestes et l’expression… « The peeezza, eet was sheeet, eet was like, oh, how do you call theees? (il pointe sa semelle, et je réponds « a shoe sole? »), si, si, a sole! Eet was absoluuute sheeet! »

Je me roulais à terre. Et naturellement, il a plein d’anecdotes du genre! Et quand il part sur une dérape (si le prof lui pose une question du genre « Comment s’est passé ta soirée? »), on a droit à un mélange d’espagnol cassé, d’italien et d’anglais. Même que des fois le prof me jette un coup d’oeil en haussant les épaules, genre « moi-même je comprends pas! »

Parlons maintenant de Poumon d’acier (Iron Lung).

C’est un Britannique d’origine indienne (il parle parfaitement bien, c’est pas genre Apu… Il parle anglais comme un Brit, c’est d’ailleurs probablement pour ça que personne est sûr de son prénom! Shareef, Shanneell, Chenil, Sharon, Charogne, en tout cas de quoi du genre), et il est arrivé mardi (tout les nouveaux arrivent le lundi). Et clairement, on lui a pas donné la bonne classe, parce qu’il en a arraché cette semaine.

Pourquoi Poumon d’acier? Parce que quand le cours Respiration 101 se donnait, il était probablement absent.

Ryan (entre deux fous rires, pendant le break) me disait que ses chums le croiraient pas quand, à son retour, il leur dirait qu’il a eu dans sa classe un gars qui avait jamais appris à respirer (On a même pas besoin d’apprendre à respirer anyway!)! Il avait comme théorie que le médecin a oublié de taper dans le dos à Poumon à sa naissance, donc il a encore le liquide amniotique pogné dans les bronches. Un bon jour, il va ptet débloquer, à la Pierre Brudo. On verra!

OK, imaginez :

« ¿Donde… HHHUUUHHHHHH… están los libros que … HUUUUUUUHHHHH… has comprado? »

HUUUHHHH, c’est Poumon d’acier qui respire. Fucking hell, man, fais quelque chose! Va voir un docteur!

Je pensais au début qu’il soupirait (le son est à peu près le même) ou même qu’il baillait. Nope.

Si c’est une malformation congénitale je sympathise avec le gars, parce que vraiment, ça fout les jetons l’entendre!

Et je dois avouer que je suis passablement fier du surnom. C’est de mon cru 😀

Poumon d’acier sera dorénavant dans la classe de débutants, tout comme une Allemande qui est arrivée en même temps que lui. Elle par contre, je trouve ça plate qu’elle parte! Jolie comme tout, cheveux noirs et beaux grands yeux gris-vert, menoum! Elle m’a même parlé un peu en français. Ah well. Pauvre elle, elle va être pognée avec le râlage de Poumon. *frissons*

Dommage que vous puissiez pas me voir en ce moment, parce que j’ai le grand smile étampé dans la face à chaque fois que je tape « Poumon d’acier ». Et si vous vous posez la question, oui, je sais que je vais en enfer direct, aller simple hahaha.

À part ça, ma fin de semaine… Faut que j’étudie demain mes maudits verbes irréguliers et la concordance des temps. Dimanche, sais pas. Tout est fermé, donc peut-être plage. On verra.

Amusez-vous bien! Ça a été une des mises à jour les plus le fun à écrire, hehe. Bye!

4 réflexions sur “Cinq de faites, 3 à faire

  1. Hey hey,Salut, HUUUHHHHHH, tout le, HUUUUUUHHHHHHH, monde!P’pa, je t’ai répondu concernant l’ordi.La Fête des Mères… Ben oui, ici c’était la semaine passée, je pense. J’ai eu l’air fou quand j’ai dit que je savais pas quand est-ce que c’était ici, heh. Oops. Désolé, je suis bon à rien pour les fêtes à date variable… Et pour nous avoir enduré tout ce temps (et continuer de le faire), oui elle le mérite, heh.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s