Le milieu de la semaine

Hey hey,

Journée plutôt grisâtre aujourd’hui, rien de bien particulier à signaler non plus. Maintenant que l’exposé est fait (comment avez-vous trouvé ma mini-biographie de Gould? Heh.), faut se tourner vers l’examen de la semaine prochaine, qui aura certainement lieu le 19, parce que il faut qu’on voie le futur et le conditionnel en plus de ce qu’on a déjà. Fuck. Après l’examen il va me rester deux semaines, et on va probablement commencer le subjonctif.

À part ça… Ça fait quelques jours que je pense à ça, et en ce moment, (je me dois d’insister sur ce point) j’ai de moins en moins le goût de revenir ici pour 8-9 mois. Le climat, c’est ben beau (littéralement), mais ya beaucoup de choses qui m’achalent un peu (par exemple, le fait que les magasins ferment durant l’après-midi). Je sais pas combien de $ ça me coûterait de plus de rester ici durant 8-9 mois — « beaucoup, et peut-être trop » serait mon guess –, mais je sais pas, j’ai comme l’impression que ce serait mieux investi si je faisais plutôt une autre escapade comme celle-ci , genre dans 2 ans… En tout cas, il reste encore en masse de temps pour voir.

À demain!

3 réflexions sur “Le milieu de la semaine

  1. Bonjour Patrick, C’est la première fois que je t’écrits mais je suit toutes tes merveilleuses aventures avec fascination depuis le début. Je n’ai pas grand-chose de neuf, juste du vieux, donc rien d’intéressant à t’écrire. Je ne voudrais surtout pas que tu penses que ta belle-sœur t’a oubliée ……c’est complètement ridicule. À bientôt! Poupée

    J'aime

  2. Salut,il est 10h le soir,je vien juste de finir de travailler.Je suis crevé,trop pour pitonner plus que cela,ah si tu savais ,la vie de col bleu.Et en passant j`espere que tu trouve pas que j`ai un char di Gino?SalutSuperjean

    J'aime

  3. Hey hey,Whoa, de la grande visite! Je suis content d’apprendre que tu me lis depuis le début, je t’avoue que je ne savais pas si tu avais l’occasion/le temps/le goût, hehe. J’espère que le reste de mes péripéties sera intéressant à lire!Jean : Ouais, la vie de col bleu, pas facile… Et moi j’ai pas choisi la bonne carrière pour me payer une maison 😀 Pour ce qui est du char, nah… Un char de gino, dans ma tête en tout cas, c’est soit une poubelle « grayée » tout croche et juste pour flasher, ou à l’autre extrême, un vieux bonhomme qui s’achète un char ultra-performant juste pour attirer les poupounes (ça, je trouve ça <><>vraiment><><> pathétique), et qui de toute façon a ni les réflexes, ni la santé, ni les routes pour pousser le char en question. Feh.Bye!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s